mercredi 11 février 2015

Burned, Karen Marie Moning

Résumé :

MacKayla Lane would do anything to save the home she loves. A gifted sidhe-seer, she’s already fought and defeated the deadly Sinsar Dubh—an ancient book of terrible evil—yet its hold on her has never been stronger.
When the wall that protected humans from the seductive, insatiable Fae was destroyed on Halloween, long-imprisoned immortals ravaged the planet. Now Dublin is a war zone with factions battling for control. As the city heats up and the ice left by the Hoar Frost King melts, tempers flare, passions run red-hot, and dangerous lines get crossed. Seelie and Unseelie vie for power against nine ancient immortals who have governed Dublin for millennia; a rival band of sidhe-seers invades the city, determined to claim it for their own; Mac’s former protégé and best friend, Dani “Mega” O’Malley, is now her fierce enemy; and even more urgent, Highland druid Christian MacKeltar has been captured by the Crimson Hag and is being driven deeper into Unseelie madness with each passing day. The only one Mac can depend on is the powerful, dangerous immortal Jericho Barrons, but even their fiery bond is tested by betrayal.
It’s a world where staying alive is a constant struggle, the line between good and evil is blurred, and every alliance comes at a price. In an epic battle against dark forces, Mac must decide who she can trust, and what her survival is ultimately worth.


Avis :

Je ne vous fais pas l’affront de résumer les épisodes précédents et, si vous n’avez pas suivi, je ne peux hélas plus rien pour vous…

Pour ce septième tome, c’est de nouveau Mac qui prend la main, nous suivrons le plus souvent son point de vue, changement de cap par rapport à Iced dans lequel l’histoire nous était contée à travers les yeux de Dani. À titre personnel, j’en suis ravie, nostalgie quand tu nous tiens…

KMM nous avait dit que Dani avait 19 ans dans ce tome et, surprise, elle en a toujours 14 ! Il va falloir attendre quelques pages avant de comprendre la machiavélique idée de l’auteur… J’aurais pu y penser toute seule, mais non ! Dani va donc se retrouver out pendant un petit moment, place à Mac et surtout aux Neuf, dont nous allons faire un peu plus connaissance. Si je suis toujours profondément amoureuse de Barrons et que la présence de Ryodan ne met toujours pas à l’aise, j’ai découvert Lor, et avec lui l’envie de devenir une Pri-ya de le connaître davantage. C’est vraiment la touche sexy et pleine d’humour du roman, je suis complètement sous le charme. Une fois que mes hormones se sont calmées, j’ai pu m’intéresser à l’intrigue, ou plutôt les intrigues puisque Burned est touffu, sans doute un peu trop pour moi qui ne maîtrise pas l’anglais à 100%. J’ai donc dû passer à côté de plein de détails (que je pourrais découvrir lors de ma lecture en VF !). Cela dit, même si j’ai raté certaines choses, j’ai quand même eu mon lot de révélations et là j’ai envie de dire : encore ! Mais les bonnes choses ont une fin et elle vient trop vite tant je ne me lasse pas de l’univers créé par KMM et la frustration est d’autant plus intense que nous n’avons aucune idée de quand la suite sortira. Reste la sortie VF pour se consoler et repartir dans le Dublin ACM…

4 commentaires:

  1. Ah, je l'attendais, ce commentaire! Même si dans tous les cas je comptais évidemment lire cet opus, tu me confirmes que c'est à faire au plus vite!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'ai-je déjà dit que j'adore cette série ? ^^

      Supprimer
    2. Inutile de le dire, tout le monde adore cette série ^^
      Non? Bah, les gens n'ont aucun goût de toute façon... :p

      Supprimer
    3. Remarque je ne connais que peu de personnes qui n'aiment pas. Mes amis ont majoritairement bon goût ^^

      Supprimer