lundi 6 avril 2015

Welcome to Harmony, Juan de Dios Garduno

Résumé :

Touchez pas à ma fille ! Durant le mandat du président Obama, les États-Unis apprennent que l'Iran est sur le point d'attaquer leurs bases en territoire allié. À la grande stupéfaction du monde entier, la guerre est déclarée. La Russie et la Chine se rallient à l'Iran tandis que la Grande-Bretagne et Israël rejoignent le camp américain. Un par un, tous les pays entrent dans la troisième guerre mondiale. Plutôt que d'avoir recours à la bombe atomique, les états belligérants choisissent d'utiliser les armes chimiques, moins coûteuses et plus faciles à fabriquer. Un choix malheureux qui entraîne l'extinction de la quasi-totalité de la population humaine, en transformant les hommes en créatures sans intellect, cruelles et sauvages. Dans une petite ville du Maine, seules trois personnes ont survécu. Peter, sa fille et Patrick, son voisin qu'il déteste tant. Avec des températures proches des -10° C, les deux hommes devront mettre leur haine de côté pour survivre et affronter des invités qu'ils n'attendaient pas.



Avis :

La troisième guerre mondiale a eu lieu et avec elle les armes bactériologiques ont connu leur heure de gloire. Si ce n’est qu’il n’y a plus grand monde pour le savoir, la quasi-totalité de l’humanité ayant été décimée grâce à elles. Ironie du sort, deux voisins, qui se détestent cordialement (non, même pas cordialement en fait) ont survécu, se regardant en chien de faïence jour après jour. Chacun survit de son côté, prêtant le moins attention possible à l’autre, jusqu’au jour où ils se rendent compte que, finalement, ils ne sont pas si seuls…

Excellente idée que ce huis clos dans une ville fantôme, seulement habitée par les deux personnes qui se détestent le plus au monde. Dans ce futur post apocalyptique, le lecteur ne sait pas trop où l’auteur va l’emmener, il observe le quotidien des personnages en attendant le point de rupture. Et quand il vient, le parti pris de l’auteur est assez intéressant. Pas évident d’exprimer correctement son ressenti quand on ne veut pas déflorer la surprise, mais je peux vous dire que je me suis laissée happer par cette histoire originale pour un roman zombiesque. Juan de Dios Garduno vient de rejoindre ma liste des auteurs à suivre…




10 commentaires:

  1. Ouh là là mais ça me donnerait envie de le découvrir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille, c'est un roman différent de ce qu'on lit habituellement dans le genre, ça fait du bien :)

      Supprimer
  2. Tu m'as donné envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai qu'il est très bien ce livre. J'aime lire des livres de zombies de temps en temps mais s'ils sont tous comme ça, je vais en lire plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, hélas, il y a du bon et du moins bon dans le lot...

      Supprimer
  4. Je pense exactement la même chose que toi, j'ai été agréablement surprise par ce livre. Et j'ai aussi envie de suivre l'auteur.

    RépondreSupprimer