jeudi 21 mai 2015

Philoséries, Buffy tueuse de vampires

Résumé :

Plus qu’une série télévisée, Buffy contre les vampires est devenue un phénomène de société qui a impacté toute une génération d’adolescents et de jeunes adultes. Voici la série ici décryptée sous tous les angles possibles. En quelques années, les États-Unis ont révolutionné le genre de la série télévisée par la qualité de leur production, laquelle a suscité un important travail d’analyse. La parution du premier ouvrage français consacré à la série pionnière Buffy constitue à ce titre un jalon important. Buffy est en effet emblématique, par sa qualité d’écriture et son intérêt philosophique, ce que vise à montrer cet ouvrage riche des contributions de disciplines variées : anthropologie, psychanalyse et sociologie.



Avis :

Ah Buffy… Ceux qui me connaissent savent que je voue un amour inconditionnel à cette série que j’ai déjà vu un certain nombre de fois (non Siana, je ne me la passe pas en boucle !!). Je ne m’en lasse pas, je connais certains épisodes par cœur et j’aime même les épisodes que je n’aime pas (vous voyez ce que je veux dire quoi) comme Les hommes-poissons (S02E20). C’est dire si je suis fan. J’ai d’ailleurs lu beaucoup sur le sujet et, même si je n’ai bien sûr pas la prétention d’être une spécialiste de la série, j’en connais quand même un petit bout sur cette série. C’était là tout l’enjeu de ce Philoséries : allais-je y apprendre quelque chose ou ne serait-ce qu’une redite de ce qui a déjà été publié sur le sujet ?

Eh bien, il y a un peu de tout. Des redites, des infos moins connues, des interprétations différentes. Alors on est d’accord avec certaines choses, pour d’autres on penche plutôt pour de la masturbation intellectuelle, mais l’étude n’est pas inintéressante, loin de là, même quand on connaît bien la série, on y trouve quand même son compte. De ce point de vue, je recommande l’ouvrage.

En revanche, là où je ne valide absolument pas, c’est le prix du livre : 32€ pour 210 pages (et c’est écrit gros), c’est quand même un bon gros foutage de gueule. Il faut vraiment être fan ultime (ou stupide) comme moi pour y mettre ce prix. Mais si vous le trouvez d’occasion, si on vous le prête ou si pouvez racketter votre mamie pour l’acheter, je vous invite à vous laisser tenter.


4 commentaires:

  1. Justement je me demandais ce que valais cet ouvrage, merci pour ton avis ! Je suis aussi une grande fan de Buffy. Toutefois vu le prix... Comme tu dis, j'attendrais qu'il me tombe dans les mains :p

    RépondreSupprimer
  2. Aaah, Buffy... ce que j'ai pu aimer ça quand j'étais ado! euh... toute petite fille -_-
    Je me suis même tapé la rediff cet automne sur 6ter. Bon par contre pas au point de lire plein de livres dessus. Quoique, si un jour celui-ci me tombe dans les mains aussi, pourquoi pas!

    RépondreSupprimer