vendredi 31 juillet 2015

Remède mortel, Harlan Coben

Résumé :

Une clinique new-yorkaise hautement sécurisée. Un médecin qui se suicide. Des patients sauvagement assassinés. Coïncidences ? Complot ? Et si l'annonce prochaine d'une extraordinaire découverte médicale avait déclenché cette vague meurtrière ? Sara Lowell, jeune journaliste très en vue, mène l'enquête. Mais ses révélations pourraient bien faire d'elle la prochaine victime d'un mystérieux serial killer.



Avis :

Avant tout, il faut savoir que, si ce roman est paru il y a peu, son écriture remonte au début des années quatre-vingt-dix, période très marquée par les premiers pas de l’épidémie de Sida. La peur le disputait à la suspicion, nous n’étions pas aussi bien informés sur les modes de transmission qu’aujourd’hui, et pourtant le sujet était omniprésent dans les médias.

Passons maintenant au roman en lui-même. Le médecin d’une clinique soignant les malades du Sida se suicide. Deux patients de cette même clinique sont assassinés par un tueur en série. Trop gros pour être une coïncidence pour Sara Lowell, journaliste en pleine ascension professionnelle. Et, quand l’affaire va impliquer, malgré elle, ses proches, Sara sera encore plus déterminée à faire éclore la vérité.


C’est pourtant bien un Harlan Coben, mais j’ai eu l’impression de lire un vieux Grisham ! J’ai beaucoup apprécié ma lecture malgré les quelques facilités auxquelles l’auteur a cédé, mais je n’ai pas retrouvé la patte d’Harlan Coben, c’est assez déroutant de penser à un autre auteur pendant sa lecture… Néanmoins, l’intrigue est bonne même si le contexte est malgré tout un peu daté, l’écriture fluide, on passe un agréable moment, le contrat est rempli. Ce n’est pas vraiment le meilleur roman de l’auteur, mais il est très divertissant.


2 commentaires:

  1. A l'heure actuelle, je n'ai lu que des livres de la saga "Myron Bolitar" pour Coben... Et j'ai adoré ! Je compte bien lire tous les autres de cet auteur =D !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais été déçue par un Harlan Coben, certains sont meilleurs que d'autres mais on passe toujours un bon moment ;)

      Supprimer