mercredi 30 septembre 2015

La trilogie du mal T1 - Le bourreau de Portland, Maxime Chattam

Résumé :

Joshua Brolin n'est pas inspecteur à la criminelle de Portland depuis très longtemps. Mais son intuition semble sans faille. Et quand il reconnait dans le meurtre d’une jeune femme défigurée et les mains tranchées, les actes d’un dangereux tueur en série, son ami Larry Salhindro se laisse convaincre sans hésiter. Malheureusement, ses autres collègues ne sont pas du même avis. Aidé de Juliette Lafayette, une jeune étudiante en psychologie qui passe son temps à chatter sur Internet sans savoir qu’elle est épiée par un inconnu, Joshua Brolin tente de comprendre ce tueur que les journaux appellent maintenant : Le Bourreau de Portland. Mais ni l’un ni l’autre ne sont préparés à cette descente dans l'horreur qui changera leur vie à jamais.



Avis :

J’ai lu les trois romans qui composent La trilogie du Mal à leur sortie, il y a plus de dix ans. J’avais alors pris une grande claque et adoré ma lecture. Alors, quand ma médiathèque a enfin commandé le premier tome de son adaptation en bande dessinée, je me suis jetée dessus. L’adaptation a été faite par Maxime Chattam lui-même, je me suis dit que, logiquement, il ne pouvait pas trahir son œuvre.


Le bourreau de Portland ne reprend qu’une partie de L’âme du Mal et suit assez fidèlement l’intrigue du roman. Le dessin est abrupt, l’ambiance très sombre, dès la scène d’ouverture qui fait froid dans le dos, à l’image de celle du livre, c’est un bon point. Pour ce qui est des traits de l’inspecteur Brolin, je pense que chaque lecteur s’en est fait une image très précise et, pour ma part, je ne l’imaginais pas du tout comme ça, mais c’est mon ressenti personnel. À part cette remarque, je suis tout à fait satisfaite de ma lecture, même si je dois avouer que quarante-huit pages, c’est bien trop court. Vivement que je puisse me procurer la suite !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire