jeudi 1 octobre 2015

Stop au harcèlement - Le Guide pour combattre les violences à l'école et sur les réseaux sociaux, Nora Fraisse

Résumé :

Le harcèlement scolaire, c'est quoi ? Pourquoi c'est grave ? Comment ça commence ? Qui est victime ? Qui est harceleur ? Les témoins sont-ils complices ? Comment détecter un cas de harcèlement ? Comment aider une victime ? Comment contrer le cyber-harcèlement ? Comment éduquer au téléphone portable et réseaux sociaux ? Comment prévenir le harcèlement ? Qui contacter ? Quels sont les recours juridiques?
EN FRANCE, UN ENFANT SUR DIS SERAIT VICTIME DE HARCÈLEMENT À L 'ÉCOLE ET UN SUR CINQ DE CYBER-HARCÈLEMENT;
Il est plus que temps d'ouvrir les yeux sur ces pratiques et de s'y attaquer. Enfants, ados, parents, enseignants, victimes, auteurs, témoins, nous pouvons dire STOP !
Un livre à mettre entre toutes les mains.



Avis :

Nora Fraisse est la maman de la jeune Marion qui s’était pendue en 2013, à l’âge de 13 ans, suite au harcèlement scolaire dont elle était la victime. Après un premier livre témoignage sur le calvaire subi par sa fille et son impuissance en tant que mère, Nora Fraisse revient ici avec un guide complet, synthétique et pratique sur ce qu’est le harcèlement et comment lutter contre. Où commence-t’il, comment réagir, qui alerter, comment trouver de l’aide, etc…
À destination des parents, des enfants, et de tous les acteurs en contacts avec les enfants et surtout les adolescents, ce guide est illustré de témoignages mettant en lumière la nécessité de lutter contre ce fléau qui brise les adolescents et les marque pour longtemps. L’auteur s’efface derrière ces témoignages touchants et met en lumière ceux qui n’ont pas eu la parole au moment où ils l’auraient dû, ce qui est remarquable, les personnes s’élevant contre le harcèlement ayant souvent tendance à ne s’appuyer que sur leur unique expérience qu’ils ressassent à l’envi.

Ce guide est à mettre entre toutes les mains pour faire comprendre que le harcèlement n’est pas une brouille entre enfants mais une vraie mise en danger physique et psychologique de celui qui en est victime, mais aussi pour permettre aux souffre-douleurs et leurs proches de savoir à quelles portes frapper pour mettre fin aux agissements des agresseurs. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire