mercredi 4 novembre 2015

Locke & Key T1, Bienvenue à Lovecraft, Joe Hill

Résumé :

Keyhouse : un étrange manoir de la Nouvelle-Angleterre. Un manoir hanté, dont les portes peuvent transformer ceux qui osent les franchir... Après le meurtre brutal de leur père. Tyler. Bode et Kinsey découvrent leur nouvelle demeure, croyant y trouver le refuge dont ils ont besoin pour panser leurs plaies. Mais une ténébreuse créature les y attend pour ouvrir la plus terrifiante de toutes les portes...



Avis :

Assassiné dans sa résidence secondaire par deux de ses élèves, Rendell Locke laisse à sa femme et ses enfants Keyhouse, un manoir familial où ses proches vont essayer de reconstruire leur nouvelle vie. Mais cette demeure recèle de nombreux secrets, et ses habitants ne sont finalement pas aussi en sécurité qu’ils le pensent.


Entre horreur et fantastique, Bienvenue à Lovecraft séduit par son intrigue fouillée. L’auteur reprend le thème bien connu de la personne vulnérable en proie à une puissance maléfique et ça fonctionne bien puisque j’ai parlé au petit Bode pour l’avertir des menaces qui le guettent. Les autres personnages sont encore un peu en retrait dans ce tome, sauf bien sûr le jeune psychopathe qui fait froid dans le dos. Keyhouse est aussi un personnage à part entière, effrayant manoir plein de secrets, le lecteur étant bien conscient, lui, des dangers que recèle la bâtisse. L’ambiance est ainsi tendue d’un bout à l’autre du livre, la fin venant encore exacerber ce sentiment. En fait, le lecteur ressort un peu à bout de souffle de sa lecture, oppressé par ce qu’il a vu, lu et entraperçu de la suite. Le graphisme colle très bien à l’atmosphère de la bande dessinée et s’efface pour sublimer les mots. Ce premier tome de Locke & Key est très réussi, je suis curieuse de lire la suite.




2 commentaires: