mardi 19 janvier 2016

Endgame T2 - La clé du ciel, James Frey

Résumé :

Il reste neuf joueurs et les règles ont changé. La première clé a été trouvée et le chaos est déclenché. Partout, manifestations pacifiques ou guerres civiles agitent les populations, les médias se déchaînent... Et les Joueurs continuent de Jouer. Jouer, agir, se battre, c'est aussi s'oublier... Tandis que les neuf jeunes héros sillonnent furieusement le globe à la recherche de la deuxième clé, la révolte germe dans leurs esprits.



Avis :

Les joueurs ne sont plus que neuf, à la recherche de la clé du ciel. La première clé trouvée a accéléré les choses et les questions sont plus nombreuses que jamais. Tout est permis, chacun se dit que la fin justifie les moyens, mais les choses se compliquent car les règles évoluent en cours de partie.


Ce deuxième tome fait monter la tension d’un cran encore. Il est difficile de se glisser dans la peau de ces personnages (même si Sarah reste ma préférée) qui pensent plus ou moins maîtriser la situation, quand d’autres joueurs entrent malgré eux dans la partie. C’est d’ailleurs aussi difficile d’envisager Endgame comme un jeu, c’est avant tout une course contre la montre dans laquelle se joue le sort du monde. Le rythme est haletant, le lecteur prend de la hauteur grâce à cet opus et le voile se lève sur certains points. L’auteur maîtrise son intrigue diabolique à la perfection, distillant les révélations avec parcimonie. On ne voit pas venir les renversements de situation, ce livre maintient le lecteur dans une instabilité constante. La psychologie des personnages est fouillée, qu’on les aime ou pas ils sont tout sauf manichéens. Mention spéciale pour le personnage de Sarah, le plus complexe et celui qui évolue le plus à mon sens. L’écriture est fluide, l’alternance des points de vue entretient le suspense et l’envie de poursuivre la lecture, James Frey a vraiment réussi construire une intrigue qu’on refuse de lâcher. Je suis tellement convaincue que j’ai fourré le premier tome entre les mains de mon fils pour qu’il le lise à son tour et je vous le recommande aussi chaudement.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire