vendredi 8 janvier 2016

Fire Sermon T1, Francesca Haig

Résumé :

Quatre cents ans après notre ère, la Terre a été ravagée par un terrible feu nucléaire. Sur une terre appauvrie qui se repeuple à grande peine, un phénomène mystérieux et inexplicable débute : chaque personne naît désormais avec un jumeau. De chaque paire, l’un naît Alpha, physiquement parfait en tous points, et l’autre Oméga, affublé d’une difformité physique plus ou moins marquée. Dans cette société, les Omégas sont discriminés et ostracisés tandis que leurs frères Alphas vivent dans l’opulence en s’accaparant les maigres richesses de la Terre. Or un lien invisible et indéfectible unit les jumeaux, sans qu’on puisse en percer le mystère : où qu’ils se trouvent, et qu’importe la distance qui les sépare, quand l’un des deux meurt… l’autre meurt aussi. Cass est l’une des rares Omégas à être dotée d’un pouvoir de clairvoyance. Alors que son jumeau, Zach, accède aux hautes sphères du Conseil des Alphas, Cass ose faire le pire des rêves possibles : celui d’un monde où Alphas et Omégas sont traités à égalité. Prise au cœur du combat entre le Conseil et la Résistance, Cass va devoir lutter pour survivre et permettre à son rêve de devenir réalité.



Avis :

Après une catastrophe écologique ayant brûlé la surface de la Terre, les rares humains survivants ont muté. Les naissances sont maintenant systématiquement gémellaires, avec un bébé tout à fait normal, l’Alpha, et son Oméga, affublé d’une tare physique ou mentale. Les premiers vivent bien e forme la classe dominante, tandis que les seconds sont laissés sur le côté, avec les terres les moins fertiles pour seules ressources. L’élite Alpha aimerait bien se débarrasser de leurs encombrants jumeaux, mais la nature est blagueuse, la mort d’un jumeau entraîne systématiquement celle de l’autre. Cass est un Oméga devin qui rêve d’égalité et de vie en harmonie, tandis que son frère mène une politique des plus répressives envers la population la plus fragile. Dans ses conditions, comment Cass peut-elle continuer à croire en ses idéaux ?


Un début un peu lent, et puis les pages se mettent à défiler à toute allure. Fire Sermon est de ces surprises qu’on n’attend pas, mais qu’on accueille à bras ouverts ! J’ai complètement adhéré à l’univers créé par Francesca Haig, sombre et cruel, avec des résonances hélas très actuelles et modernes. Les personnages sont attachants, plein de nuances et leurs buts sont complexes. L’auteur réserve de nombreux retournements de situation qui font leur petit effet, dont un que je n’avais pas du tout vu venir. Ce premier tome est cependant un peu court, on veut en savoir plus, et l’attente pour lire la suite va être longue…




4 commentaires:

  1. Je me le note ! Il me tente bien celui-là :)

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien le concept de ce livre. Il pourrait me tenter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est original et ça se lit bien ;)

      Supprimer