vendredi 12 février 2016

Forget Tomorrow T1, Pintip Dunn

Résumé :

Imaginez un monde où votre avenir a déjà été fixé... par votre futur moi ! Callie vient d'avoir dix-sept ans et, comme tous ses camarades de classe, attend avec impatience le précieux "souvenir", envoyé par son moi futur, qui l'aidera à se glisser dans la peau de la femme qu'elle est destinée à devenir. Athlète de haut niveau... Scientifique de renom... Politique de premier plan... Ou, dans le cas de Callie, tueuse. Car dans son rêve, elle se voit assassiner Jessa, sa jeune sœur adorée... qu'elle passe pourtant ses journées à protéger des autorités, car l'enfant a le pouvoir caché de prédire l'avenir proche ! Avant même de comprendre ce qui lui arrive, Callie est arrêtée et internée dans les Limbes – une prison réservée à tous ceux qui sont destinés à enfreindre la loi. Avec l'aide inattendue de Logan, un vieil ami qui a cessé, cinq ans auparavant, de lui parler du jour au lendemain, elle va tenter de déclencher une série d'événements capables d'altérer son destin. Lorsque l'avenir semble tout tracé, le combat est-il perdu d'avance ?


Avis :

Ce roman rappelle Minority Report dans son contexte. Forget Tomorrow se place dans un futur dans lequel chacun reçoit, le jour de son dix-septième anniversaire, un souvenir, envoyé par son futur moi, lui dévoilant un moment clé de son avenir. Si le souvenir en question montre un crime, l’adolescent se retrouve emprisonné pour éviter à l’évènement d’arriver. Callie va se voir en train d’assassiner sa sœur et prendre la fuite.

Pintip Dunn décrit ici un futur très rigide et glaçant dans lequel son héroïne apparaît comme une lueur d’espoir. Droite, avec un sens aigu de la justice et de ses responsabilités, Callie s’impose dès les premières pages comme un personnage très attachant. Sa fuite en avant va se révéler être une quête de vérité. Elle va, malgré elle, lever le voile sur les mensonges sur lesquels sont fondés la société. La plume de Pintip Dunn est fluide, le roman est addictif, mais le paradoxe temporel est parfois un peu compliqué, voire brouillon, peut-être parce que l’auteur ne va pas au bout des choses. Ce pan de l’histoire aurait mérité d’être davantage développé, quitte à diminuer la place de la romance qui ne m’a pas vraiment convaincue, même si Logan est adorable. Néanmoins, on passe un bon moment, le roman se lit facilement et la fin donne furieusement envie de connaître la suite.







4 commentaires:

  1. Une histoire vraiment sympa ! Une fin un peu prévisible pour moi, mais qui m'a quand même donné envie de lire la suite :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on voit venir certaines choses, mais la lecture reste néanmoins plaisante :)

      Supprimer
  2. Arghh romance et SF, je ne suis vraiment pas fan. Sinon, je me serais bien laissée tentée :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La romance est presque devenue un indispensable au cahier des charges, hélas -_-

      Supprimer