jeudi 11 février 2016

Games of love T1 - L'enjeu, Rachel Van Dyken

Résumé :

Jake et Kacey ont grandi ensemble. Au lycée, ils ont eu une brève relation qui s’est mal terminée. Malgré tout, ils ont réussi à rester amis.
Quelques années plus tard, quand Jake lui demande de faire semblant d’être sa fiancée pour rassurer sa grand-mère très malade, Kacey accepte. Elle va passer le week-end dans la propriété familiale en faisant comme si elle allait se marier avec Jake.
La belle jeune femme a toutefois oublié un léger détail : Travis. Le frère. Elle le détestait quand ils étaient adolescents. Mais le ténébreux Travis a bien grandi et son magnifique sourire exerce une attraction irrésistible… 
Deux frères. Une jeune femme. Elle ne veut pas tomber amoureuse. Et pourtant… 


Avis :

Ce livre fait partie de ceux que j’aurais pu stopper au bout de vingt pages en roulant des yeux devant tant de banalité. Kacey est amoureuse de Jake, son ex-meilleur ami qui a disparu de sa vie après avoir couché avec elle. Quelques années plus tard, le goujat, devenu chef d’entreprise millionnaire, à vingt-deux ans, la recontacte pour qu’elle passe un week-end avec lui dans sa famille, pour faire plaisir à mamie, malade du cœur. Comme Jake est un homme pragmatique, il paye des paparazzis pour faire des photos de Kacey et lui les présentant comme un couple solide, histoire de faire oublier à son conseil d’administration son goût prononcé pour les stripteaseuses. Arrivée dans la maison familiale, Kacey va se trouvée confrontée à Travis, le frère aîné de Jake, son meilleur ennemi qui l’a persécutée toute son enfance (mais, qui aime bien châtie bien ─ c’est nul cette maxime, bref…).


Le riche arrogant, le frère en retrait, la gentille fille, un triangle amoureux déjà vu et revu. Jake est un personnage des plus antipathiques, Kacey manque un peu de caractère, d’où mon envie de reposer le livre. Et puis, finalement, la magie opère peu à peu et je me suis retrouvée à une heure du matin à vouloir absolument terminer le roman. La romance s’installe peu à peu, c’est mignon comme tout, et le lecteur se laisse prendre au jeu, d’autant que l’ensemble est bourré d’humour et enlevé. Mamie Nadine apporte une touche de fraîcheur à l’histoire, même si le personnage est un peu sur joué, c’est un peu la grand-mère qui donne envie d’avoir la même. L’enjeu est une romance bien agréable pour un bon moment de lecture, je me suis vraiment régalée. La suite sera centrée sur Jake, j’appréhende un peu puisque le personnage ne m’a vraiment, mais vraiment pas séduite. À suivre…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire