mercredi 3 février 2016

La 5ème Vague [Film]


Synopsis :

Quatre vagues d’attaques, chacune plus mortelle que la précédente, ont décimé la presque totalité de la Terre. Terrifiée, se méfiant de tout, Cassie est en fuite et tente désespérément de sauver son jeune frère. Alors qu’elle se prépare à affronter la cinquième vague, aussi inévitable que fatale, elle va faire équipe avec un jeune homme qui pourrait bien représenter son dernier espoir – si toutefois elle peut lui faire confiance…



Avis :

On continue dans la série des adaptations de sagas littéraires young adult avec la transposition sur grand écran de celle de Rick Yancey, La 5ème Vague.

Cette fois-ci, l’histoire prend racine à notre époque. La vie des humains va être bouleversée par l’apparition d’un vaisseau spatial. Les extra-terrestres ne tenteront pas de prendre contact, mais vont se contenter d’anéantir notre civilisation. Chocs électromagnétiques, catastrophes naturelles, pandémie, les survivants attendent la vague suivantes qui sera la dernière et annihilera toute vie humaine. Cassie et son frère Sammy ont survécu jusqu’ici, mais vont être séparés. À partir de ce moment, la jeune fille va vouloir le retrouver et sera aidée en cela par un jeune homme rencontré en route, Evan Walker. Parallèlement, le spectateur pourra suivre Sammy et son arrivée dans un camp de réfugiés administré par l’armée.


J’avais lu le livre à sa sortie et, de ce dont je me rappelle, le film lui est fidèle, même si dans mon souvenir certaines choses étaient plus suggérées que réellement dévoilées, donnant ainsi plus de suspense (dans le film il faut avoir des œillères pour ne pas deviner les rebondissements). Le casting est un peu mou, à part Chloë Grace Moretz, Maria Bello et Liev Screiber, les autres sont pour moi de parfaits inconnus et je n’ai pas été convaincue, si ce n’est par les abdos d’Alex Roe (d’ailleurs, c’est moi ou cette scène est juste WTF ?), mais c’est un peu léger. Ce dernier, incarnant Evan Walker, est même carrément décevant, manquant cruellement de charisme pour un rôle pourtant clé. On ne peut pas recaser Theo James ou Liam Hemsworth à chaque fois, mais les personnages masculins sont ici bien trop lisses, comme sortis d’un boys band propret et formaté. Comme dirait André Manoukian, ça sent trop le savon et pas assez la foufoune (ne me remerciez pas, c’est cadeau). À part ça, le film se laisse regarder sans problème, les fans du livre ne seront pas déçus, les fans de ce genre de films young adult à la mode ne seront pas déçus non plus, et les fans de SF iront voir Seul sur Mars ou Star Wars




7 commentaires:

  1. Si j'ai aimé le premier tome, beaucoup moins le deuxième. Pour l'instant, je reste intriguée. Je verrai sans doute cette adaptation du fond de mon canapé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le deuxième tome m'avait déçue aussi :P

      Supprimer
  2. J'ai été un peu déçue par ce film... Ok, j'ai eu un coup de coeur monumental pour le premier tome et je m'attendais à moins aimer, mais pas à ce point. Ca suit le livre, et j'ai bien aimé les acteurs, mais je trouve qu'ils ont totalement romancé le film pour en faire trop un YA tout public comme on connaît tant :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La scène dans la rivière (ou le ac, je ne sais plus), on en parle ?

      Supprimer
  3. Eh bien, merci pour ton avis qui va me faire économiser un peu de sous. J'attendrai qu'il sorte en dvd pour le coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça vaut pas le coup d'aller au ciné, tu n'en as pas plein des yeux en ressortant de la salle.

      Supprimer