jeudi 24 mars 2016

Nil T1, Lynne Matson

Résumé :

Charley se réveille sur une île somptueuse qui ne figure sur aucune carte. Elle y survit tant bien que mal avant de rencontrer Thad, le leader du clan des humains présents sur Nil. Il lui apprend la vérité, glaçante : pour quitter cet enfer paradisiaque, il faut trouver une des portes qui apparaissent au hasard sur l'île... Il n'y en a qu'une par jour. Une seule personne peut l'emprunter. Pire encore, les adolescents n'ont qu'un an pour s'échapper. Sinon, c'est la mort. Le compte à rebours a déjà commencé...


Avis :

Entre Koh-Lanta et Lost, il y a Nil. Une île sur laquelle on arrive sans savoir ni comment ni pourquoi et où on doit survivre avec les moyens du bord. Mais il faut la quitter avant d’y avoir passé 365 jours, sinon c’est la mort assurée. Des portes de transfert peuvent vous en faire partir, mais elles apparaissent n’importe où, en une seule fois, vers midi. Quand on arrive sur Nil, le compte à rebours a déjà commencé, c’est ce que va vite découvrir Charley.


À la croisée du roman d’aventure et du fantastique, Nil propose un univers original et très prenant. On suit les adolescents aventuriers dans leur quête de réponses, mais surtout d’une échappatoire qui les ferait, en tout cas ils l’espèrent, retourner chez eux. Mais l’île semble dotée d’une volonté propre et d’un sens de l’humour très particulier, les empêchant parfois d’atteindre une porte, ou faisant sortir une bête féroce d’une autre. Charley n’a pas forcément le profil de l’aventurière type mais est dotée d’une bonne capacité d’analyse, ce qui est très utile dans sa nouvelle situation. C’est un personnage très attachant et courageux, le duo qu’elle forme avec Thad, le leader du groupe, fonctionne très bien. Le lecteur se laisse balader au rythme des découvertes des héros, le rythme est soutenu, même si la fin souffre de trop nombreuses répétitions dans le déroulé des évènements. L’écriture est nerveuse, et si ce n’est le petit bémol sur la fin, le roman se lit très rapidement et pourrait se suffire à lui-même. Mais trop de questions restent sans réponse à mon goût, j’espère que la suite sera rapidement traduite.




6 commentaires:

  1. Un roman qui plait à beaucoup de monde mais je ne suis pas du tout tentée par ce genre de livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi , qu'est-ce qui te freine ?

      Supprimer
  2. Je l'ai en ebook ! J'ai hâte de découvrir ce premier tome qui a énormément de bons avis :D

    RépondreSupprimer
  3. Ce livre a pas mal fait parler de lui et a l'air plutôt prenant (joli chronique, d'ailleurs !) ; mais j'avoue en avoir un peu marre de ces romans un peu dystopiques qui se ressemblent tous ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là c'est quand même bien différent, ce n'est pas une dystopie, si tu le trouves à la biblio ou si on te le prête essaye ;)

      Supprimer