mardi 15 mars 2016

Surtensions, Olivier Norek

Résumé :

Le capitaine de police, Coste, doit protéger un membre de son équipe. Il se retrouve au cœur d'une histoire réunissant pédophile, assassin, kidnappeur, braqueur... Pour s'en sortir, il devra faire face à ses démons.


Avis :

Découvert récemment, Olivier Norek est rapidement devenu mon nouveau chouchou rayon polar. Surtensions marque la fin des aventures du capitaine Coste, j’avais vraiment hâte de le lire, mais en même temps un petit pincement au cœur à l’idée que l’auteur mette un point final à sa série, et j’avais surtout envie que ce tome soit flamboyant, Coste méritait bien ça pour sa sortie. Une fois le livre refermé, je suis un peu sonnée car le livre est vraiment très bon, mais laisse un gros vide.

Dès les premières pages, le lecteur sait qu’un des membres de l’équipe sera en danger au fil des pages. Une fois cette petite info stressante glissée, Olivier Norek offre une plongée glaçante dans l’univers carcéral pour suivre un jeune détenu, membre d’une famille corse, qui va être le déclencheur des évènements décrits dans le livre. Dans cette histoire vont se croiser braqueurs, kidnappeurs et mafia, sur fond d’honneur familial.

Surtensions est clairement le meilleur tome de la série. Olivier Norek tisse ici une intrigue complexe mêlant plusieurs enquêtes et brouillant les pistes. Terriblement efficace, le roman se lit d’une traite, même s’il est parfois très dur, comme lors des scènes en prison, ou bien vers la fin. L’auteur ne ménage pas ses personnages, dont les profils sont criants de vérité. C’est d’ailleurs un gros atout de ses romans, cette authenticité des situations et de la psychologie des personnages. Comme à son habitude, il égratigne (et c’est un euphémisme) l’Administration en mettant en lumière ses manquements. D’ailleurs un passage du roman peut sembler trop facile ou ubuesque, mais c’est tellement ça que c’en est navrant.


Sur le fond comme sur la forme, ce livre est réussi, même si j’aurais bien aimé y changer un point précis, et vous saurez de quoi je parle en lisant Surtensions à votre tour.


6 commentaires:

  1. deg d'avoir commencé par le dernier de la série, je ne savais pas que ça faisait partie d'une série mais bon pas grave, ça ne sera pas la première fois que je lis à l'envers. En tout cas c'était génial, terriblement addictif et je vais me pencher sur les deux autres livres du coup :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mince tu ne savais pas que c'était le troisième ? C'est chiant ça...

      Supprimer
    2. non ce n'était pas précisé quand on l'a proposé en SP un peu con de commencer par le dernier mais bon ça ne m'empêchera pas d'apprécier les deux premiers mais j'aurai pas la même saveur vis à vis du devenir de chacun... vu que je sais

      Supprimer
    3. Oui, côté surprises, certaines seront éventées...

      Supprimer
    4. ouais, mais bon, ça restera sympa à découvrir quand même je pense

      Supprimer
    5. Oui c'est une très bonne série :)

      Supprimer