mercredi 16 mars 2016

Test de la Bookeen Cybook Muse FrontLight


Heureuse propriétaire d’une liseuse Sony PRS-350 (mon avis ici pour les nostalgiques) depuis presque cinq ans, je n’ai jamais regretté mon achat. Seul me manquait l’écran rétroéclairé pour pouvoir lire la nuit, pendant mes insomnies, sans réveiller l’homme qui ronflote comme un bienheureux dans son coin. Sony ayant stoppé la commercialisation de ses liseuses (je n’en ai toujours pas fait mon deuil), j’ai longtemps cherché ce qui pourrait succéder à ma PRS. Mon choix s’est porté sur la Bookeen Cybook Muse FrontLight, que le Père Noël a eu la gentillesse de déposer au pied du sapin (oui, je n’ai pas été très rapide pour rédiger cet avis, je sais…). Pour autant, ma Sony n’a pas pris sa retraite, elle fonctionne toujours au quotidien et est devenue la meilleure amie de Nimbus (mon fils pour ceux qui n’auraient pas suivi). 

Revenons à la Muse. Mes critères n’avaient pas changé, je cherchais toujours une liseuse robuste, avec un écran qui ne fatigue pas les yeux, un format nomade, la connectivité était le cadet de mes soucis, mais cette fois le rétroéclairage était indispensable, et bien sûr l’autonomie était un facteur décisif. Exit d’office la Kindle (à cause du format des livres numériques), la Kobo (j’ai eu beaucoup d’avis négatifs autour de moi), et Bookeen s’est vite distingué du lot, n’ayant eu que des échos positifs des utilisateurs. Le modèle s’est ensuite imposé tout seul au vu de mes critères.



La commande se fait par internet, en 48h le paquet était dans la hotte du Père Noël, de ce côté-là, pas de souci. Le prix était à l’époque de 99,90€, il semblerait qu’il soit passé à 109,90€, mais, même à ce prix, c’est correct. Les frais de port (8,50€) sont en plus et, si vous voulez une housse, il faudra débourser près de 30€. La liseuse est livrée avec tout un tas de livres numériques, dont des titres Bragelonne, comme ça vous pouvez commencer à lire de suite.


Pour tout ce qui est détails techniques, je vous renvoie sur le site de la marque. Premier contact avec la liseuse, elle est jolie (oui, la pertinence de mon analyse m’épate aussi), complètement plate (pas de démarcation entre l’écran et le bord), biseautée à l’arrière. Ma Sony a pris un coup de vieux en la voyant. Je n’ai pas compris l’intérêt, ni l’utilité, du coin découpé en bas à gauche, si vous avez une réponse, je prends.

Passons aux choses sérieuses, et allumons la bête. Le bouton est un peu proche de l’emplacement de la carte SD, et ne se sent pas au toucher. Ce point pourrait être un avantage, mais j’ai parfois un peu de mal à le trouver dans le noir, du coup (je ne suis pas douée, c’est un fait), et le confond avec le port SD. L’interface est simple et intuitive, j’ai réussi à naviguer sans notice, on trouve tout très facilement (sauf comment supprimer un livre de la bibliothèque, je n’ai pas trouvé la localisation de la fonction très intuitive). Pas de souci de lecture grâce à un écran 6" E Ink® Carta, le confort visuel est à l’honneur, même avec l’écran éclairé, grâce aux vingt niveaux de luminosité possibles. La liseuse vous offre aussi le choix avec vingt tailles de caractères possibles. Un petit bémol pour le côté tactile de la chose, je trouve que souvent ça a du mal à faire ce que l’on souhaite (oui, j’ai enlevé mes moufles au préalable, merci). Je ne sais pas si ça vient de mes doigts, mais parfois pour fermer une fenêtre ou tourner une page, je dois (ha ha) m’y reprendre à plusieurs fois.
 
La bibliothèque permet d’organiser vos livres en plusieurs catégories (lus, en cours de lectures, nouveaux) mais aussi par collections. Ça a l’air très bien, mais personnellement, je ne m’en sers pas. Idem, vous avez un accès direct au store via la liseuse, je ne m’en sers pas non plus, mais ça a l’air assez simple d’accès. Pour le reste (le choix, les modalités d’achat), je ne pourrai vous aider.
 
En revanche, et ça je m’en sers souvent, il y a un dictionnaire en langue française intégré, mais aussi plusieurs en langues étrangères, bien pratiques quand on lit en V.O. Pour ce qui est du dictionnaire français-anglais, je ne l’ai pas trouvé toujours très pertinent, je lui préfère largement le Cambridge.

L’accès et la navigation se font soit par le bouton central, soit via l’écran, soit à l’aide des boutons latéraux. Ce sont ces derniers qui permettent de tourner les pages aussi, personnellement je ne les trouve pas idéalement placés, même si leur place est logique. Ceux de la Sony (en bas) étaient plus pratiques quand vous lisez d’une main, avec des gants, dans les transports en commun.

Côté autonomie, rien à dire, il s’est écoulé presque quatre semaines avant que la Muse me prévienne qu’il faudrait songer à la recharger. Le temps de chargement est par contre un peu long, comptez environ six heures.


En résumé, je suis très contente de mon achat. La Muse Frontlight est facile d’utilisation et propose un confort de lecture optimal, je ne peux que vous la recommander.


9 commentaires:

  1. Pour supprimer un livre, c'est pareil que sur la sony, non ?

    Je suis d'accord en ce qui concerne le tactile, c'est surtout chiant dans la fonction recherche quand tu as une seule lettre sur les trois que tu as tapées...
    Au début j'avais aussi un souci pour tourner les pages, j'avais l'habitude de les faire glisser, comme sur ma précédente liseuse, du coup j'en sautais trois ou je revenais en arrière... Imagine ma tête le jour où j'ai compris qu'il fallait juste une pression...

    D'accord aussi en ce qui concerne les boutons latéraux, c'est vraiment mal fichu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha ha ha j'avais toujours pas compris qu'il suffisait d'une pression, je fais toujours glisser... Boulet je suis.

      Supprimer
    2. Ah ben au moins je me sens moins conne.

      Supprimer
    3. Tu peux toujours compter sur moi \o/

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout cette liseuse. Pour ma part, j'ai la Kobo Glo et j'en suis ravie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a les mêmes fonctionnalités ?

      Supprimer
  3. J'ai acheté cette liseuse pour son écran, comparable d'après ce que j'ai lu à celui d'une KOBO HD - ma femme a une KOBO d'ancienne génération qui m'a converti au livre numérique.

    Côté écran, l'appareil tient ses promesses, excellente définition, un peu de halo en rétro-éclairage mais rien d'extraordinaire, confort de lecture remarquable.

    L'interface est une catastrophe : lente, malcommode, peu intuitive (manipulations complexes pour activer / désactiver me rétro-éclairage par exemple), plantages très fréquents, le seul point positif est la présence de boutons physiques pour le menu et tourner les pages.

    La liseuse est très peu fiable : l'écran s'est fendu dans toute sa longueur suite à une chute sur un canapé de 50 cm de haut alors qu'elle était dans sa housse et que la KOBO de madame prend des vols planés régulièrement avec les enfants, sans aucun dommage.

    A FUIR !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai acheté cette liseuse pour son écran, comparable d'après ce que j'ai lu à celui d'une KOBO HD - ma femme a une KOBO d'ancienne génération qui m'a converti au livre numérique.

    Côté écran, l'appareil tient ses promesses, excellente définition, un peu de halo en rétro-éclairage mais rien d'extraordinaire, confort de lecture remarquable.

    L'interface est une catastrophe : lente, malcommode, peu intuitive (manipulations complexes pour activer / désactiver me rétro-éclairage par exemple), plantages très fréquents, le seul point positif est la présence de boutons physiques pour le menu et tourner les pages.

    La liseuse est très peu fiable : l'écran s'est fendu dans toute sa longueur suite à une chute sur un canapé de 50 cm de haut alors qu'elle était dans sa housse et que la KOBO de madame prend des vols planés régulièrement avec les enfants, sans aucun dommage.

    A FUIR !

    RépondreSupprimer
  5. Du coup je fais un petit point 9 mois plus tard et je suis toujours aussi satisfaite. Contrairement au com précédent, jamais de bug, facile d'utilisation et robuste (en même temps je ne joue pas au frisbee avec). Bref, je recommande toujours !

    RépondreSupprimer