mercredi 25 mai 2016

Dans la peau d'Erica, Michelle Painchaud

Résumé :

Grâce à la chirurgie esthétique, Violet ressemble désormais à s’y méprendre à l’adolescente que serait devenue Erica, la fille des Silverman kidnappée à cinq ans et jamais retrouvée. Et à force d’entraînement, Violet parle, pense, agit comme Erica. Elle est prête à tenir le rôle pour lequel son père adoptif la dresse depuis l’enfance, et à accomplir sa mission : conquérir le cœur des Silverman… et mettre ainsi la main sur leur fortune. Mais le jour où elle « réapparaît » dans la peau d’Erica, des émotions et des sentiments auxquels aucune répétition ne l’a préparée l’assaillent…


Avis :

Depuis sa plus tendre enfance, Violet est la complice de Sal, un escroc à la petite semaine. Mais ce dernier a de l’ambition : plutôt voler les Silverman, une riche famille. Pour ce faire, il va conditionner Violet pour devenir Erica, la fille disparue de cette famille, allant jusqu’à changer son apparence par la chirurgie esthétique. Véritable caméléon, Violet va infiltrer la famille et vivre la vie rêvée d’Erica. C’est d’ailleurs la première fois que la jeune fille profite vraiment de sa vie, un peu de répit dans son quotidien de vols et d’arnaques. Mais la liberté d’action qui est la sienne dans cette longue mission va troubler Violet. Quelles réactions sont les siennes ? Ou celles d’Erica ? Comment gérer cette vie d’ado normale à laquelle elle n’a normalement pas le droit ? Peut-elle aller au bout quand des sentiments commencent à naître ?


Voici un livre dont le sujet me plaisait beaucoup. Usurpation d’identité et escroquerie sur fond de tourments adolescents, voilà qui promettait d’être intéressant. Et je n’ai pas été déçue, la facilité avec laquelle on se laisse happer par cette histoire est même surprenante. L’intrigue est vraiment bien conçue, le lecteur suit l’évolution de Violet elle-même, son rôle en tant qu’Erica, le destin de la disparue ainsi que l’arnaque, bien évidemment, ce qui ouvre de nombreuses pistes quant au déroulement du roman. Le personnage de Violet est terriblement attachant, pris entre ses deux personnalités et un peu paumée, on la voit évoluer et se révéler en sortant du rôle que lui a écrit son mentor. En effet, comment se définir en tant qu’individu quand on est une adolescente programmée pour prendre la place d’une autre ? La psychologie de la jeune fille est fouillée et bien exposée de sorte qu’on ne peut que la comprendre et l’excuser, elle est vraiment le pivot du roman. La plume de l’auteur est simple et efficace, les pages se tournent toutes seules, faisant de ce livre un délicieux petit moment de lecture.







1 commentaire:

  1. Je l'ai lu il y a peu de temps et ai vraiment passé un excellent moment avec !

    RépondreSupprimer