vendredi 13 mai 2016

Le dernier Bastion T3 - Terminus, Adam Baker

Résumé :

Le monde a été ravagé par un virus qui laisse ceux qui en ont été infectés quelque part entre la vie et la mort. New York, bombardé pour éviter la propagation de la maladie, n’est plus qu’une ruine radioactive.
Sous le sol de Manhattan, dans les tunnels des lignes de métro, une équipe de secours est à la recherche du seul homme capable de mettre au point un antidote.
Confrontés aux inondations, aux radiations et aux infectés, les survivants verront leur course contre la maladie jalonnée d’obstacles et de dangers.
  

Avis :

Après l’Arctique et l’Irak, le troisième tome de la série d’Adam Baker a pour cadre les souterrains d’un Manhattan irradié suite au largage d’une bombe nucléaire. Le lecteur va suivre une mission sauvetage pour récupérer un médecin censé avoir un remède contre le virus zombie. Une équipe est montée, composée de pompiers, membres du SWAT et d’une dangereuse ancienne patiente du médecin et, si sur le papier la mission promet d’être compliquée, ce n’est rien comparé à ce qu’ils vont découvrir sur le terrain.


Action, zombies, humains plus cruels que les monstres, on retrouve ici les éléments classiques de ce genre de romans, et ça fonctionne très bien. Le fait que l’action se déroule sous terre ajoute à la tension, les survivants doivent lutter contre les morts-vivants, mais en plus contre les radiations. Chaque heure passée à Manhattan risque de les affecter durablement, il faut faire vite, mais quand on est dans les souterrains et que les gratte-ciels menacent de s’écrouler et de vous ensevelir sous leur poids à tout jamais, la tension est plus palpable que jamais. L’écriture est simple et fluide, le lecteur a envie de savoir si les personnages vont s’en tirer et ne peut lâcher le livre, bref Terminus est un très sympathique roman zombiesque. Un dernier tome existe en VO, espérons qu’il soit vite traduit !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire