jeudi 9 juin 2016

La Trilogie du magicien noir T1 - La Guilde des magiciens, Trudi Canavan

Résumé :

Comme chaque année, les magiciens d'Imardin débarrassent la ville des importuns. Protégés par un bouclier magique, ils avancent sans crainte au milieu du peuple. Soudain, une jeune fille leur jette une pierre... qui traverse sans effort le bouclier et assomme un mage. Ce que la Guilde redoutait est arrivé : une magicienne inexpérimentée est en liberté dans les rues. Il faut la retrouver avant que son pouvoir incontrôlé la détruise elle-même, et toute la ville avec. La traque contre Sonea la rebelle commence...


Avis :

La Guilde des magiciens incarne à la perfection cette fantasy légère et sans prise de tête qu’il est agréable de lire pour se détendre.
Trudi Canavan tisse son histoire à partir d’un postulat simple : une jeune fille de basse extraction semble dotée de pouvoirs magiques et les magiciens vont tout faire pour la localiser et lui apprendre à contrôler sa magie. Simple sur le papier, mais dans les faits, au lieu d’un traditionnel roman d’apprentissage, le livre commence par un gigantesque jeu de cache-cache entre Sonea et les mages dans les bas-fonds d’Imardin. Cette première partie, au début amusante, devient rapidement ennuyante et la chasse s’étire en longueur plus qu’il ne faut. Il faudra attendre la seconde partie pour que le roman démarre enfin. Les débuts de Sonea sont difficiles, l’adolescente rebelle n’est pas des meilleurs élèves, mais parallèlement le lecteur en apprend davantage sur le contexte politique et magique, et c’est ici que l’intrigue commence vraiment. Les personnages sont parfois un peu stéréotypés dans l’aspect gentils / méchants, mais sont très attachants. Sonea, malgré son côté buté qui aurait pu la faire tourner en tête à claques, est un personnage auquel on s’identifie très rapidement. Rothen et Dannyl participent grandement à l’intérêt du roman : on appréciera leurs caractères différents, mais complémentaires, chacun apportant quelque chose de différent au roman. À côté de ça, j’ai trouvé que l’exploitation de la magie manquait justement de… magie ! Son fonctionnement semble somme toute assez mécanique, cela mériterait une petite dose de merveilleux.

Ce premier tome de La Trilogie du magicien noir pose les bases de l’univers de Trudi Canavan, je pense que la suite sera encore plus prenante, j’ai hâte de la découvrir.

2 commentaires:

  1. J'ai cette trilogie dans ma PAL, j'ai bien hâte de la lire :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de finir le deuxième tome, toujours aussi agréable :)

      Supprimer