lundi 27 juin 2016

Ma raison de respirer, Rebecca Donovan

Résumé :

Deux ans après avoir brisé le cœur d'Evan, Emma ne parvient pas à l'effacer de sa mémoire. Quand un carton plein de souvenirs ressurgit, l'armure d'Emma se fissure. Toutes ses émotions passées reviennent l'assaillir. Pour oublier, elle devient accro à l'adrénaline. Soirées, alcool, garçons : rien ne semble pouvoir combler ce vide qui la consume. Jusqu'à une rencontre décisive, qui bouleversera toutes ses certitudes... 

Avis :

Étant donné la fin abrupte du précédent tome, Ma raison de respirer était très attendu, d’autant que le livre clôt la série et donc les aventures d’Emma.
Après un deuxième tome un peu en dessous du premier, notamment à cause des choix de la jeune fille, qui a une fâcheuse tendance à ne pas faire les bons, celui-ci crée la surprise puisqu’il ne reprend pas les choses où nous les avions laissées. Nous faisons donc un bond dans le temps de deux ans. Emma a vraiment quitté Evan, ce n’était pas un cliffhanger tout pourri. La jeune fille a changé, et pas en bien car elle taquine maintenant la bouteille, une orientation que je n’avais pas envisagée vu son passé avec la mère alcoolique. Cette nouvelle Emma, inconséquente et alcoolisée, totalement inconsciente de la portée de ses actes, ne m’a guère plu. Heureusement, les choses vont rapidement changer…
Une nouvelle fois, les choix d’Emma vont s’avérer décevants. On se demande vraiment ce qu’elle a dans le crâne, et sa tendance à l’autodestruction est lassante. Malgré tout, le personnage reste foncièrement attachant et on lui pardonne ses frasques, espérant que ce chemin sinueux l’amène néanmoins au bonheur qu’elle mérite. Au final, la conclusion de la trilogie est assez convenue, je l’avais rapidement envisagée et pensant que cette facilité n’allait pas me plaire, mais pourtant je me suis laissée emporter et j’ai apprécié ma lecture ; même la fin m’a satisfaite.

Si vous ne connaissez pas cette série, je vous la recommande vivement, même (surtout ?) si elle aborde des thèmes assez difficiles, l’histoire d’Emma mérite d’être lue.




                                                      2/15



1 commentaire:

  1. Je savais pas si je devais me laisser tenter. Je suis pas encore convaincue. Tu penses que ça me plairait ?

    RépondreSupprimer