vendredi 8 juillet 2016

Alex Craft T4 - Grave visions, Kalayna Price

Résumé :

If you want to hear voices from the dead in Nekros City, you call Alex Craft. She’s a grave witch with reasonable rates and extraordinary powers who specializes in revealing the secrets of the dead. But she has her own secrets. She’s not human—and her newly discovered heritage is causing havoc for her both in the human realm and in Faerie.
Fae can’t survive without a tie to Faerie, and now that Alex’s true nature has awoken, she’s no exception. She must align herself to a court and soon. To retain as much freedom as possible, she makes a deal to track the source of a new glamour-infused street drug which causes hallucinations that kill—and not just the user. Her investigation entangles Alex in a conflict brewing in Faerie, and she must find answers before she’s dragged so deep that she loses not only her freedom, but her life.



Avis :

Puisque les éditions J’ai lu ne publieront pas la suite des aventures d’Alex Craft en VF (encore merci de prendre les lecteurs pour des abrutis et bravo pour la communication, vraiment) je me suis lancée dans la lecture en anglais. Ma lecture du dernier tome paru remontant à presque trois ans, il fut assez difficile de rentrer dans l’intrigue et de me souvenir de tous les personnages et des détails de l’intrigue principale, mais on s’y retrouve quand même passé un temps. Dans cet opus, à côté d’une enquête sur fond de drogue, nous allons nous intéresser à la nature fae d’Alex et aux choix qu’elle doit faire et repousse depuis trop longtemps.


On retrouve ici ce qui fait la force de la série : une intrigue qui tient la route, une héroïne qui n’est pas surpuissante et a son lot de doutes et de mauvaises décisions, ce qui la rend proche de nous, un background travaillé et plaisant, et bien sûr un peu de romance pour pimenter le tout. Alex est toujours aussi géniale à suivre, d’autant qu’elle est doublement au centre du roman. L’intrigue est menée tambour battant, j’étais tellement contente de retrouver un bon livre d’urban fantasy que je me maudissais de ne pas lire plus vite ! Le seul petit bémol vient de La Mort, qu’on ne voit pas assez à mon goût, il est pourtant un personnage que j’apprécie beaucoup. Maintenant, je vais rentrer en hibernation sur ce genre de livres en attendant le prochain, puisque l’offre en UF est devenue plus que réduite et souvent médiocre…


7/15

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire