mercredi 6 juillet 2016

Celle qui a tous les dons, M. R. Carey

Résumé :

Tous les dons ne sont pas une bénédiction.
Chaque matin, Melanie attend dans sa cellule qu’on l’emmène en cours. Quand on vient la chercher, le sergent Parks garde son arme braquée sur elle pendant que deux gardes la sanglent sur le fauteuil roulant. Elle dit en plaisantant qu’elle ne les mordra pas. Mais ça ne les fait pas rire.
Melanie est une petite fille très particulière…


Avis :

Les Affams, comprenez les zombies, sont en passe de décimer l’humanité. Pourtant, l’instinct de conservation est plus fort et les survivants continuent à se battre et à étudier les morts-vivants. C’est ainsi que le lecteur découvre Melanie, une petite fille bien étrange qui va en cours comme les enfants normaux, sauf qu’elle est sanglée sur un fauteuil roulant, comme tous ses camarades de classe. Melanie est une Affam qui ignore qu’elle en est une, qui aime apprendre et voue une adoration sans borne à son enseignante préférée, Mlle Justineau…


Ce roman se découpe en deux parties très différentes. La première est axée sur la personnalité de Melanie et son quotidien. La petite fille ignore sa vraie nature et pense que la vie d’un enfant normal se résume à assister à des cours puis retourner dans sa cellule. Mlle Justineau représente le seul lien de ces élèves avec l’extérieur que la professeure essaye de leur faire découvrir. Le lecteur découvre parallèlement les raisons de la présence de jeunes Affams dans ce complexe militaire, ce qui remet en cause ses certitudes sur qui sont les gentils et les méchants. La deuxième partie est à la fois plus classique, puisqu’on retrouve les schémas habituels de lutte contre les zombies et de survie, mais aussi très surprenante grâce aux choix de l’auteur. Le roman se dévore (ha ha) très rapidement, voire trop, la relation entre Melanie et son enseignante apporte beaucoup de lumière et d’espoir malgré les côtés très sombres du roman. Au-delà d’une histoire de zombies et des problématiques intrinsèques au genre, Celle qui a tous les dons est une belle histoire d’amour, de respect et de confiance entre une petite fille et sa professeure. Je vous recommande vivement cette lecture.



4 commentaires:

  1. J'ai passé moi aussi un bon moment de lecture :) c'est du "zombie qui change"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et Melanie est tellement attachante qu'on fait abstraction de sa nature en fait (ou presque).

      Supprimer
  2. Je note ta recommandation et j'essaye de le sortir de ma PAL au plus vite (je l'avais acheté à sa sortie suite au billet de Dup de Bookenstock!).
    Des bisous ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sors-le, tu vas aimer j'en suis sûre :)

      Supprimer