jeudi 29 septembre 2016

30 ans, en théorie, Mathieu Narbonnet

Résumé :

Mon enfance a été bercée par le générique de Dragon Ball Z et les parties de pogs dans la cour de récré. Adolescent, des posters de Buffy recouvraient les murs de ma chambre, j'avais un Nokia 3310 et je chattais sur MSN. Aujourd'hui, mon meilleur ami gay est mon colocataire, je suis un libraire au bord de la crise de nerfs et j'écume les soirées où l'alcool coule à flots à la recherche de l'amour avec un grand A. Bientôt j'aurai 30 ans et il est grand temps de mettre un peu d'ordre dans ce chaos ordinaire ; mais je n'avais pas prévu que les anneaux de Saturne viendraient eux aussi y mettre leur grain de sel. Je suis un produit marketing estampillé Génération Y. Un pur rejeton de l'ère de l'entertainment. Je suis votre enfant, votre frère, votre ami. Je suis vous. En pire !


Avis :

J’ai quelques années de plus que l’auteur, mais moi aussi j’aime Buffy (d'amour), j’ai connu MSN, je me suis nourrie des mangas qui ont déferlé sur TF1, bref, je ne me sentais pas forcément loin de l’auteur. Bon, mon coloc actuel est hétéro et ma progéniture est adolescente, mais je me suis dit que l’histoire de ce trentenaire pourrait me parler. Sauf que non. L’auteur nous dit qu’il est nous en pire, mais même pas en rêve !!

L’auteur m’a fatiguée et tout du long je n’ai eu qu’une envie, lui dire de grandir un peu (beaucoup). Merci, mais non merci, moi j’ai passé l’âge d’écouter un adulescent geignard… J’ai perdu mon temps et trouvé ce livre complètement inutile, grosse déception…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire