mardi 20 septembre 2016

Landon T1, Anna Todd

Résumé :

New York. Landon se fait à sa vie de jeune étudiant, bien décidé à prendre en main son destin. Dans ses moments libres, il travaille dans un café branché et s'est mis à la course à pied. Il se fait de nouvelles amies, comme Posey et Ellen. Et, bien sûr, il y a Tessa, sa coloc, presque sa sœur, qui vit les heures noires de sa séparation d'avec Hardin.
Mais le sentiment de solitude créé par l'absence de Dakota, son ex-petite amie de longue date, ne s'atténue pas.
Il désire commencer une nouvelle histoire avec Nora, une fille libérée et sensuelle qui l'attire physiquement. Mais le sort en a décidé autrement et, lors de son premier rendez-vous avec Nora, il se retrouve face à Dakota.
Sa longue et belle histoire avec Dakota va-t-elle renaître ou est-ce la jalousie qui la fait revenir vers lui ?
Pourra-t-il construire une relation forte avec Nora alors qu'elle cache des secrets qu'il n'arrive pas à percer à jour ?


Avis :

Contre toute attente, j’avais plutôt bien aimé le premier tome d’After (mais pas au point de lire la suite), alors j’ai voulu tenter l’aventure avec Landon.

Et là, je pense qu’il y a un moment où il faut dire les choses clairement : Anna Todd devrait écrire moins de livres et travailler davantage sur chacun. Que ce soit le fond ou la forme, tout est à revoir ici. L’histoire est molle comme une vieille baguette un jour de pluie, l’auteur remplit des pages de vide, de pseudo réflexions qui doivent se vouloir philosophiques mais ne dépassent pas les pâquerettes. Il ne se passe rien, Landon est chiant, je n’ai apprécié ni Dakota ni Nora, la romance aurait pu tenir en cinquante pages, service compris. Quant à la forme, c’est la cata. After n’avait pas démontré des qualités d’écriture à faire tomber en pâmoison un Académicien, mais là c’est écrit avec les pieds, j’ai lu des rédactions de collégiens (et pas forcément qu’en 3ème) bien plus riches du strict point de vue du style.


Bref, passez votre route, il n’y a rien qui vaille le détour dans ce bouquin, franchement ne perdez pas votre temps avec ça.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire