Accéder au contenu principal

Sélection

Ma PàT (Pile à Tricoter) - Épisode 1

J’avais déjà fait une série sur ma PàL (Pile à Lire), à l’époque où elle dépassait allègrement les 100 titres, et ça avait plutôt bien marché et ça m’avait aidé à la réduire. Cette fois c’est ma Pile à Tricoter (PàT) que je vous présente.

Alors oui, j’ai trop de fils, mais presque tous ont leur projet (dans ma tête). Les écheveaux en mohair vont faire de jolis châles aériens, ceux en mérinos des écharpes douces et colorées. Les fils multicolores (à gauche, couleur queue de paon et été) sont des pelotes achetées par cher du tout, je vais les « sacrifier » pour m’exercer au crochet et faire des châles (je veux un half granny, mais hors de question d’en faire avec du fil de qualité tant que je ne maîtrise pas le truc). Les pelotes grises finiront en capucharpe (combo entre une capuche et une écharpe), le fil cake en châle avec du point dentelle, les rouges surement en écharpe ou snood. Dans les sacs, des pelotes destinées à finir en pulls ou gilets. J’en ai déjà fait un, mais le patron ne…

Manipulation T1 - Corbeaux, Juliette Lemaître

Résumé :

Liza vit avec sa sœur, à l’écart de la Société. Elle a promis de toujours la protéger, elle, la petite Anna qui n’a jamais su marcher. Mais en quelques heures, leur destin bascule. Anna est capturée par la Milice. Liza n’a pas le choix. Si elle veut revoir sa sœur, elle va devoir quitter le monde qu’elle connaît et entrer dans cette Société qui retient Anna prisonnière. Quitte à tomber dans le piège tendu par son président, un homme manipulateur et sans scrupules…


Avis :

Depuis la disparition de leurs parents, Liza et Anna vivent dans la forêt, à cinquante kilomètres des limites de la Société où sont censés vivre tous les humains. Connor, le président de la Société, envoie régulièrement des éclaireurs, les Corbeaux, pour retrouver ceux qui ne l’ont pas encore rejointe. Ce qui devait arriver arriva donc, les Corbeaux enlèvent Anna un jour où Liza est partie chasser. Elle n’a plus qu’une option : retrouver sa sœur.

Le thème est plutôt sympa, le lecteur a droit à une dystopie qui reprend les codes du genre et qui, si elle ne brille pas par son originalité, se laisse lire. Là où le bât blesse, c’est la narration. Même en faisant preuve d’indulgence vis-à-vis de la jeune Juliette Lemaître qui a écrit son roman avant ses vingt ans, il faut néanmoins reconnaître que son écriture manque cruellement de maturité, principalement dans les dialogues qui sonnent vraiment creux. Ce manque de maturité se retrouve aussi dans l’intrigue, tout est facile, l’auteur nous explique tout des mécanismes de la Société, de l’histoire des Gallen ou des machinations de Connor dans le détail comme à des enfants de huit ans, c’est assez désagréable et rend l’ensemble plat. L’intention est bonne, mais gâchée par le manque d’expérience de la plume de l’auteur qui mérite d’être davantage travaillée.


Commentaires

  1. Souhaitons lui de pouvoir sortir d'autres livres et d'augmenter son niveau alors :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es bien optimiste ^^ Je lui souhaite de travailler, de gagner en maturité et en technique, et ensuite de sortir des livres :p

      Supprimer

Enregistrer un commentaire