lundi 13 mars 2017

Never Forget, Monica Murphy

Résumé :

Entre la victime et le fils du bourreau: l’histoire d’amour la plus interdite qui soit
Quand Ethan s’est lancé à la recherche de Katie, la fille qu’il a sauvée des griffes de son kidnappeur, huit ans plus tôt, il voulait simplement s’assurer qu’elle allait bien, qu’elle avait repris le contrôle de sa vie, qu’elle était heureuse, peut-être. Enfin, ça, c’est l’excuse qu’il s’est donnée, car, à la seconde où il a posé les yeux sur elle, il a su qu’il voulait plus. Beaucoup plus. Alors, il a fait tout ce qu’il s’était toujours interdit : il est entré dans sa vie, sous son nouveau nom, sa nouvelle identité. Et, chaque jour qui passe, il s’enfonce un peu plus dans le mensonge.
Mais comment faire autrement, alors qu’il est le fils du monstre qui a changé sa vie à jamais ?


Avis :

Katie a été kidnappée, séquestrée et violée il y a huit ans. Depuis, elle a essayé de reprendre sa vie en main, mais reste profondément marquée sous le vernis fragile d'une vie heureuse. Quand Ethan entre dans sa vie, la jeune femme replonge dans son passé…


Des romances ayant pour personnage principal une femme violée, il y en a. Ici, le personnage masculin n'est autre que le fils du bourreau, c'est déjà un poil glauque. Et puis son comportement tourne limite au harcèlement, ça devient franchement "malaisant", pour reprendre un néologisme djeun's. En plus, la victime replonge dans son passé, alors qu'elle avait peut-être envie de le tenir à distance, au bout de huit ans, donc c'est encore plus dérangeant. Sans compter qu'il y a un petit problème de crédibilité dans la psychologie du personnage féminin traumatisée par le sexe opposé, mais qui succombe très vite sous le charme du fils de son agresseur. Bref, je n'ai pas aimé, pas adhéré, le sujet est touchy et pour moi le traitement n'est pas réussi, la romance ne m'a pas convaincue, j'ai souffert au lieu d'être transportée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire