vendredi 31 mars 2017

The goal, Elle Kennedy

Résumé :

Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d'avocats du pays. Elle veut aller de l'avant et oublier son passé. Quand elle croise le beau Tucker, elle n'a à lui offrir qu'une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets. Mais tout va se compliquer...
John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu'elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.
Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part. Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son cœur.
Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?


Avis :

Pour ce dernier tome de la série Off Campus, c’est le paisible Tucker qui est à l’honneur. Son chemin va croiser celui de Sabrina, la reine des glaces selon Dean, avec qui elle a eu une brève aventure. La jeune femme est méfiante, mais Tucker est persévérant, surtout lorsqu’il apprend la grossesse surprise de Sabrina.

Ce tome est un peu en-dessous des autres, et pourtant j’attendais beaucoup de Tucker. Qui est juste parfait à vrai dire, c’est Sabrina qui est vraiment pénible et gâche un peu leur histoire. Les choses sont allées trop vite, mais la jeune femme se montre ensuite bornée et insupportable dans ses hésitations et revirements, tandis que Tucker a des allures de prince charmant (je sais, ça n’existe pas, mais laissez-moi rêver encore un peu) déployant des trésors de patience et de compréhension.

On retrouve ici la fluidité de la plume d’Elle Kennedy, mais pas le petit truc en plus qui a fait mon bonheur dans les trois précédents romans. The goal met en scène une romance mignonne, mais qui manque de magie, de cette petite étincelle qui fait la différence. Mais, même si je suis un peu déçue par ce dernier tome, je vous recommande néanmoins vivement cette série.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire