vendredi 10 mars 2017

Wild Fell, Michael Rowe

Résumé :

Sur les rives désolées de Blackmore Island, Wild Fell tombe en ruine. La vieille demeure a résisté aux assauts des saisons depuis plus d’un siècle et gardé ses terribles secrets. Depuis cent ans, les habitants locaux prient pour que les ténèbres piégées à l’intérieur de Wild Fell y restent. Jameson a acheté la propriété avec l’intention d’y prendre un nouveau départ. Mais l’entité qui l’attend dans la maison est fidèle aux ombres qui y règnent. Elle a attendu Jameson toute sa vie... ou même plus longtemps.



Avis :

Cette histoire commence de manière assez classique avec des adolescents, des esprits et, en toile de fond, Wild Fell, le fameux manoir hanté. Et puis, changement de cadre, le lecteur découvre Jamie, un enfant introverti qui voue un amour sans bornes à son père et n’a pour seule amie qu’une fille, que sa mère déteste. Jamie n’est pas un héros, son enfance n’est pas transcendante, plutôt victime des autres enfants que populaire. Il finit par inventer un ami imaginaire, qui prend, peu à peu, de plus en plus de place.

Amateurs de revenants, de frissons et de surnaturel, bienvenue à Wild Fell ! Michael Rowe vous ouvre les portes de son monde imaginaire, qui ne manquera pas de vous faire dresser les petits cheveux sur la nuque. Ici, la maison hantée n’est pas tout de suite au centre de l’histoire, l’auteur ayant préféré mettre en place son personnage principal et créer un fort lien entre le lecteur et lui. S’ensuit un déroulé plus classique, mais qui réserve son lot de surprises. Le malaise s’installe, le doute aussi. Le voile se lève peu à peu sur les évènements passés et les pièces du puzzle se mettent en place. Le dénouement arrive un peu vite à mon goût, il est assez difficile de s’extraire de cette histoire aussi vite que l’impose l’auteur. La plume de Michael Rowe m’a ensorcelée, je vous conseille vivement cet ouvrage.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire