Accéder au contenu principal

Sélection

High Voltage, Karen Marie Moning

Résumé :
There is no action without consequence. Dani O’Malley was nine years old when the delusional, sadistic Rowena transformed her into a ruthless killer. Years later, Dani is tough and hardened, yet achingly vulnerable and fiercely compassionate, living alone by her own exacting code. Despite the scars on her body, and driven by deeper ones carved into her soul, no one is more committed to protecting Dublin. By day she ensures the safety of those she rescues, by night she hunts evil, dispensing justice swiftly and without mercy, determined to give to those she cares for the peace she has never known.
There is no power without price. When the Faerie Queen used the dangerously powerful Song of Making to heal the world from the damage done by the Hoar Frost King, catastrophic magic seeped deep into the earth, giving rise to horrifying, unforeseen consequences—and now deadly enemies plot in the darkness, preparing to enslave the human race and unleash an ancient reign of Hell on Earth.
Th…

Journal sur 5 ans

 
Aujourd'hui je vais vous parler de mon dernier achat, le Journal sur 5 ans de Leuchtturm. Les adeptes des calepins de tout poil et du Bullet Journal connaissent bien la marque qui nous produit des carnets de bonne qualité, avec un large choix de couleurs et de formats.


Je me suis laissée tentée par ce carnet, le concept est ici de regrouper cinq ans de vie dans un même carnet, chacune des 365 pages qui le composent étant découpée en cinq sections pour les cinq années. L'idée de consigner quelques lignes chaque jour et de revenir sur la même page année après année pour voir ce que l'on faisait il y a un, deux ou cinq ans m'a bien plu. Je ne suis pas adepte des journaux intimes (je n'ai pas grand-chose à y raconter) et je n'aime pas consigner de choses trop perso dans mon BuJo (si je le perds…), ce carnet m'a semblé un bon compromis. Le seul bémol, c'est le prix… J'ai essayé de trouver des carnets ou cahiers avec plus de 365 pages, c'est mission impossible, donc pas trop le choix si on veut pouvoir consigner 365 jours sur un même support. (Clique sur les photos pour les agrandir)

Le carnet est de bonne facture, il semble suffisamment robuste pour tenir la distance, et c'est un peu ce qu'on lui demande ! Le papier est agréable pour l'écriture, mais attention, selon l'encre utilisée ça peut traverser. Pour info, j'utilise mes Staedler fétiches et c'est nickel.

J'espère tenir la distance moi aussi, je ne sais pas si je vous ai convaincus (pas de panique, je ne touche rien sur le produit hein), mais pour l'instant je suis fan J

Commentaires

  1. L'idée est top, j'adore !
    Merci pour cette découverte ^-^

    RépondreSupprimer
  2. Le mois prochain, j'attaque la quatrième année du mien (pas un Leuchtturm, j'ai un 5 year diary). La régularité est le plus difficile... Certaines pages du mien sont vides mais c'est toujours un plaisir de relire le jour J ce qu'il s'est passé les années précédentes :) Par contre, le mien possède des lignes, c'est un élément important pour moi. Un espace blanc pourra séduire ceux qui aiment dessiner/gribouiller.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au début l'absence de lignes me gênait, finalement je trouve ça plus modulable.

      Supprimer
  3. Ma fois tient au courant, savoir si tu arrives a être régulière ou pas, cela serait assez intéressant :)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire