jeudi 20 avril 2017

Meg Corbyn T4 - Empeintes fauves, Anne Bishop

Résumé :

La paix fragile qui règne depuis des siècles entre les Autres et les humains est sur le point d’être brisée. Lorsque les humains tentent de s’en prendre à eux, les Autres doivent décider quelle est la part d’humanité qu’ils sont prêts à accepter.
L’alliance entre les Autres et les cassandra sangue, prophétesses de sang exploitées pour leurs dons, a modifié l’équilibre des pouvoirs entre les espèces. Simon Wolfgard, chef de l’enclos de Lakeside, et Meg Corbyn, son amie prophétesse, considèrent ce changement comme une amélioration, mais tous ne sont pas convaincus. Un noyau d’humains radicaux cherche à usurper les terres des Autres en attaquant les terra indigene. Ils sont loin d’imaginer qu’il existe des êtres beaucoup plus anciens et plus puissants que ceux qui peuplent les Enclos – et qu’ils sont prêts à tout pour protéger les leurs…


Avis :

Chaque tome de Meg Corbyn est meilleur que le précédent, j'en suis complètement fan. Retour dans l'enclos de Lakeside pour ce quatrième opus, mais l'intrigue va largement en dépasser les frontières.

Les membres du mouvement HAT (Humains Avant Tout) passent à l'action et on peut se douter que la réponse des Autres sera terrible et donc l'action au rendez-vous. Meg est plus que jamais l'Éclaireuse, celle qui doit guider les autres cassandra sangue. Cet aspect est très développé, d'autant que les prophétesses sont au centre de l'avenir de Thaisia, voire au-delà. L'intrigue gagne encore en épaisseur grâce à l'introduction de nouveaux personnages et les cartes s'en retrouvent redistribuées. Côté émotions, le lecteur n'est pas ménagé, les personnages qu'il aime sont en danger, humains comme Autres, et l'auteur n'est pas décidée à leur faire la vie belle. Les problématiques abordées sont toujours très actuelles, défiance vis-à-vis de l'autre et écologie, mais sans le côté moralisateur qu'on trouve parfois ailleurs. S'il est facile de faire le parallèle, Anne Bishop laisse le lecteur faire le travail d'analyse derrière. La narration est fluide, c'est vraiment agréable (et rare) de suivre une série d'urban fantasy, voire même une série tout court de cette qualité, j'en redemande.

2 commentaires:

  1. J'aime bien la série, mais je trouve qu'elle manque un peu de peps. J'attends le poche pour ce tome 4.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord, ce n'est pas une série avec beaucoup d'action, mais l'univers est tellement bien construit <3

      Supprimer