Accéder au contenu principal

Sélection

Ma PàT (Pile à Tricoter) - Épisode 1

J’avais déjà fait une série sur ma PàL (Pile à Lire), à l’époque où elle dépassait allègrement les 100 titres, et ça avait plutôt bien marché et ça m’avait aidé à la réduire. Cette fois c’est ma Pile à Tricoter (PàT) que je vous présente.

Alors oui, j’ai trop de fils, mais presque tous ont leur projet (dans ma tête). Les écheveaux en mohair vont faire de jolis châles aériens, ceux en mérinos des écharpes douces et colorées. Les fils multicolores (à gauche, couleur queue de paon et été) sont des pelotes achetées par cher du tout, je vais les « sacrifier » pour m’exercer au crochet et faire des châles (je veux un half granny, mais hors de question d’en faire avec du fil de qualité tant que je ne maîtrise pas le truc). Les pelotes grises finiront en capucharpe (combo entre une capuche et une écharpe), le fil cake en châle avec du point dentelle, les rouges surement en écharpe ou snood. Dans les sacs, des pelotes destinées à finir en pulls ou gilets. J’en ai déjà fait un, mais le patron ne…

Maximes et pensées de Tyrion Lannister, George RR Martin

Résumé :

George R.R. Martin ne s’en est jamais caché : de tous les personnages qu’il a créés dans la saga Le Trône de fer, Tyrion Lannister est son favori. Aussi brillant que menteur, doté d’une mauvaise foi à toute épreuve, mais aussi d’un cynisme qui peine à cacher une vraie tendresse, le « Lutin » ne peut laisser indifférent. Retrouvez les meilleurs de ses bons mots dans ce recueil illustré par Marc Simonetti.


Avis :


Ce recueil de pensées et maximes de Tyrion Lannister est à réserver aux fans de l’œuvre de GRR Martin, aux amoureux des bons mots du plus célèbre nain de Westeros ou aux collectionneurs d’objets-livres. Car oui, cet ouvrage est beau, couverture rigide matelassée et illustrations intérieures, la mise en page est soignée, on dirait un petit grimoire, il ne manque que les bords de pages irréguliers. Sauf que, si la forme est presque irréprochable, le fond laisse à désirer. Une phrase par page, deux les jours de chance, ça fait trop peu de contenu au final et c’est assez décevant. Il y avait quand même moyen de mieux faire avec un personnage aussi haut en couleurs. Si, comme moi, vous le trouvez en occasion, n’hésitez pas si vous aimez ce genre de livres. Sinon, la dépense n’en vaut pas la chandelle.

Commentaires