jeudi 28 décembre 2017

Après nous T1 - Au commencement, Myra Eljundir

Résumé :

Jeune fille à la beauté ensorcelante et à la voix envoûtante, Jezebel Kern a tout pour être heureuse... Mais elle porte en elle un secret qui la ronge chaque jour davantage.
Lorsque ses parents meurent dans un terrible accident, Jezebel découvre une effroyable vérité sur son passé et le leur. Elle se sent trahie. Son univers s'effondre.
Y a-t-il un lien avec son secret ? Qui est-elle vraiment ?
Il est des questions dont il vaut mieux ne jamais connaître les réponses. Celles que Jezebel trouvera risquent bien de faire vaciller ses croyances comme sa raison.


Avis :

Une belle couverture, un pitch qui m’a attirée, mais un résultat très moyen. La première déception vient des personnages, franchement antipathiques et peu travaillés, aucune envie de s’attacher à eux ni de s’intéresser à leurs pérégrinations. C’est dommage, parce que c’est un peu eux qui sont au centre de l’intrigue. L’intrigue, parlons-en, traîne en longueur, en atermoiements inutiles. Le roman aurait pu être raboté d’un tiers, le lecteur n’aurait pas perdu grand-chose. Myra Eljundir délaye un maximum et l’ennui le dispute à l’agacement, d’autant que l’histoire en elle-même n’est pas bien profonde et manque cruellement d’envergure. Pour finir, le style est plat et fade, les dialogues semblent mécaniques et les relations entre les personnages manquent de fluidité.

L’ensemble donne un roman qui ne m’a absolument pas séduite ; j’ai eu l’impression d’une immense perte de temps pour si peu de matière au final.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire