On nous prendrait pas un peu pour des débiles ?

Je suis un peu agacée cet après-midi, il faut que j’en parle, vous me direz combien je vous dois pour la séance de psy.

Il y a quelques jours, les éditions J’ai lu annonçaient arrêter leur collection Crépuscule, mais pas complètement, faut qu’ils y réfléchissent, les grands auteurs (qui ? on peut avoir des précisions ou c’est plus cher ?) resteraient en catalogue, mais ils ne savent pas bien sous quelle forme. Ok, déjà chers amis de chez J’ai lu, point de vue communication, c’est un peu du caca ce que vous nous avez pondu. Ça fait genre on n’a pas trop les couilles de dire qu’on arrête, donc on s’invente un brainstorming intense en gestation, histoire que tout se tasse gentiment. Quand on sait que l’on va générer du mécontentement et qu’on envisage un plan B, on vient avec un peu plus qu’un vague projet futur fumeux aux contours plus flous que ma vision après 4 mojitos.

Sur le fond, on est bien d’accord qu’ils font ce qu’ils veulent, les intérêts économiques sont à prendre en compte dans une stratégie d’entreprise, je n’ai aucun problème avec ça. Je dis juste que les lecteurs méritent un peu plus de respect que les quelques bribes d’explications fouillis lâchées pour éviter un lynchage absolu. De toute façon, cette maison d’édition n’est pas la seule à nous claquer entre les pattes, Milady nous a fait le coup il n’y a pas si longtemps. Là encore, ok, on peut comprendre qu’une maison d’édition cherche le profit et ne maintiennent pas des séries qui ne leur rapportent pas assez.

Ce qui me fout en rogne, c’est le joyeux et trollesque community manager de Milady qui se permet d’essayer de faire le buzz sur le cadavre de la collection Crépuscule, je vous laisse juger par vous-mêmes.
Le hashtag #MiladySavesBitLit à lui tout seul résume cette fumisterie. Parce que, voyez-vous, de mon point de vue si le genre ne se vend plus c’est qu’il a été largement perverti et détourné par Milady et J’ai lu pour faire du fric sur notre dos. Et à force de prendre les lecteurs pour de stupides vaches à lait, le retour de bâton est arrivé. Et une fois de plus les lecteurs en font les frais.
Parce que mettre dans le même sac, sous l’étiquette Bit Lit (terme inventé de toutes pièces par les éditions Bragelonne / Milady) tout et n’importe quoi, ça n’a pas aidé à fédérer ni à fidéliser les lecteurs. Estampiller Bit Lit des genres aussi divers que l’urban fantasy, la romance paranormale, la chick lit paranormale ou les bouquins de cul avec un vampire ou un garou dedans et espérer que les lecteurs allaient gober ça tout rond et dire merci en plus, c’était un peu se tirer une balle dans le pied, même si c’était sûrement lucratif à court terme. Même combat chez J’ai lu où, entre deux séries topissimes, on nous a refourgué un catalogue avec pas mal de titres médiocres, voire mauvais, pensant peut-être que nous les pardonnerions car ils avaient la gentillesse de publier du paranormal. Et maintenant les mêmes viennent chouiner que le genre ne se vend plus. Mais à qui la faute bordel ?? Une nouvelle fois je comprends les justifications économiques, mais il faut un minimum d’honnêteté intellectuelle de la part de certaines maisons d’éditions qui ont savonné la planche de ce genre littéraire quand même.

Perso, je vais me tourner vers la VO, j’ai la chance de pouvoir lire en anglais, mais je compatis pour tous ceux qui ne l’ont pas…

Commentaires

  1. Tout pareil !
    The foutage de gueule is strong with this one.
    Et le hashtag qu'ils nous ont pondu pour l'occaz est savoureux !

    RépondreSupprimer
  2. Je me sens moins seule, ayant ricané sur le hashtag tout à l'heure... Je conçois aussi le côté économique mais un moment, faut arrêter de nous prendre pour des prunes xD Bref je plussoie ton article ! (pour la peine, la consultation est gratuite :P )

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. #MiladySavesBitlit. Ils la sauvent merveilleusement bien en ruinant le genre, en stoppant des sagas et en réduisant les sorties d'années en années. 😂😂😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu comprends pourquoi ça m'a rendue dingue !

      Supprimer
  5. Entièrement d'accord avec toi, mais faire le tri dans les séries en VO est aussi un casse-tête alors je ne sais pas du tout comment je vais faire :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vais commencer par continuer les séries arrêtées, ça me laissera le temps de voir déjà :P

      Supprimer
  6. ROFL

    J'attends de voir de nouvelles séries estampillées bit-lit chez Milady, parce que ça fait un bail que j'ai pas eu du neuf à me mettre sous la dent dans leur catalogue bit-lit

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est surtout de la romance erotico-paranormalo-porno ces derniers temps...

      Supprimer
  7. Quand on ferait mieux de tourner sa langue 7 fois dans sa bouche avant de l'ouvrir...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire