mercredi 14 mars 2018

Qui je suis, Mindy Mejia


Résumé :

Hattie Hoffman a passé sa vie à jouer de nombreux rôles : la bonne élève, la bonne fille, la bonne petite amie. Mais Hattie rêve d’autre chose, quelque chose de plus intense… et qui se révèle extrêmement périlleux. Lorsqu’on découvre son corps sauvagement poignardé, une redoutable onde de choc traverse la ville de Pine Valley.
Très vite, il apparaît que Hattie entretenait une relation secrète, hautement compromettante et potentiellement explosive. Quelqu’un d’autre était-il au courant ? Et dans ce cas, jusqu’où cette personne était-elle prête à aller pour mettre fin à cette relation ?


Avis :

Hattie Hoffman est intelligente, jolie, populaire et sa vie semble parfaite. Du moins, jusqu’au jour où elle est retrouvée assassinée. Qui a bien pu tuer une jeune fille à qui la vie souriait autant ?

Ce thriller utilise la bonne vieille méthode des flashbacks et de la multiplicité des points de vue pour dresser le portrait de la victime et remonter la piste jusqu’à son assassin. Bien entendu, le portrait idyllique de la jeune fille va s’avérer quelque peu faussé et la petite communauté qui l’entoure va voir son vernis se fissurer. Autant dire qu’il n’y a pas grand-chose d’original dans la construction de ce thriller, donc j’en attendais davantage au niveau de l’intrigue, et j’avoue avoir été un peu déçue, notamment à cause des ficelles grosses comme le poing utilisées par l’auteur. Au final, ce roman se lit facilement mais ne restera pas dans les annales car trop fade et sans originalité.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire