mardi 8 mai 2018

Meg Corbyn T5 - Cartes ivoire, Anne Bishop


Résumé :

L'insurrection humaine a été brutalement réprimé par les Aînés, ces terra indigene plus sauvages et dangereux encore que leurs congénères des Enclos. Les humains qui ont survécu savent à présent qu'il faut craindre ce qui rôde dans les territoires interdits au-delà de leurs frontières. Heureusement, l'Enclos de Lakeside n'a subi que peu de dégâts grâce aux efforts de Simon, Meg et de la meute humaine. Mais l'arrivée du frère du lieutenant Montgomery, un vaurien prêt à tout pour s'enrichir aux dépens des autres, menace tout ce qu'ils ont accompli. Car si les Aînés, curieux face à ce nouveau type de prédateur, sont prêts à attendre qu'il commette de lui-même une erreur fatale, Meg a vu dans ses cartes l'ombre de la mort qui plane...


Avis :

Alors que la situation se stabilise peu à peu suite à l’insurrection, l’enclos de Lakeside est toujours le plus observé, notamment par les Aînés. Et l’arrivée du frère du lieutenant, une petite frappe (oui c’est moderne comme expression, cadeau), va mettre en péril l’équilibre fragile de l’enclos.

Cartes ivoire signe la fin de l’arc narratif avec Meg et Simon, et j’avoue que, même si j’ai bien aimé cet opus, j’aurais aimé quelque chose de plus flamboyant. Une nouvelle menace pèse sur Lakeside, une nouvelle fois humaine, et les humains et les autres vont devoir faire front commun pour la contenir. L’intrigue est bien menée, la famille du lieutenant Montgomery est à l’honneur, pas toujours de façon très reluisante. La relation entre Meg et Simon reste très en retenue, là on aurait sans doute souhaité plus de panache. Ce dernier tome est, pour moi, un peu en dessous du niveau de la série, et du coup c’est plus simple de quitter les protagonistes auxquels je l’étais pourtant tant attachée. Une fin de série en demi-teinte en ce qui me concerne.


2 commentaires:

  1. Ça me fait 2 tomes de retard, il va falloir que je rattrape ça !

    RépondreEffacer
  2. Oui, comme ça ça fait une série de terminée ^^

    RépondreEffacer