Les liens du sang T1 - Tempérament de feu, Helen Harper

Résumé :

De prime abord, Mack est peut-être une humaine d'apparence ordinaire, mais elle vit avec une meute de métamorphes en Cornouailles, dans la province anglaise, après y avoir été abandonnée par sa mère quand elle était encore enfant. Elle souhaite désespérément être acceptée par sa famille adoptive, et pas seulement parce que beaucoup la détestent de n'être qu'une simple humaine : pour une raison inconnue, son sang n'accepte pas la transformation.

Avec ses cheveux roux et son tempérament de feu, Mack est incroyablement douée en combat, et quand l'alpha de sa meute est brutalement assassiné, elle jure de le venger. Malheureusement, le meurtre attire l'attention des membres de la Fraternité (les dirigeants du monde des métamorphes) qui n'hésiteront pas à massacrer la petite meute provinciale de Mack s'ils découvrent qu'une humaine s'y cache depuis son enfance.

Et malheureusement, Corrigan, Seigneur Alpha de la Fraternité, montagne de muscles aux yeux verts, n'est pas du genre à se laisser facilement duper...


Avis :

Je n'attendais pas grand-chose de ce livre à la couverture bien kitschouille, d'autant que les loups-garous & Co., à part Mercy Thompson, ce n'est pas forcément ma tasse de thé. Après un début un peu laborieux, j'ai dévoré ce roman.

Mack est une humaine recueillie par une meute de métamorphes lorsqu'elle était enfant. Quand l'Alpha est violemment assassiné, et que l'Alpha des Alphas débarque en Cornouailles, l'existence même de Mack est un danger pour elle et la meute, les humains ne devant pas connaître l'existence des êtres surnaturels. La jeune femme est priée de faire profil bas, mais elle a un tempérament pour le moins volcanique et une obsession : trouver le meurtrier…

Une meute, un Alpha sexy en diable, une humaine au sang de feu et au caractère bien trempé, ces deux derniers qui ne couchent pas ensemble au bout de 3 pages et un bestiaire assez varié, vous avez là les ingrédients d'une bonne urban fantasy. Le roman réussit à embarquer le lecteur en Cornouailles et à le plonger complètement dans l'univers du roman, grâce notamment à une galerie de personnages hauts en couleurs et attachants. Mack et Corrigan bien sûr, avec la tension entre eux, mais en évitant de tomber dans la romance paranormale facile, mais aussi Alex le mage, Julia, John et Betsy ou encore Lucy, de la Fraternité. Le background est original et mêle plusieurs éléments de la fantasy dans un ensemble cohérent. Le style est fluide et l'intrigue bien menée, même si très (trop ?) rapidement le lecteur devine ce qu'il en est de Mack. À partir de ce moment, on se demande comment elle-même n'arrive pas à additionner 2+2… C'est vraiment le seul point sur lequel j'ai tiqué, mais à côté de ça l'ensemble est tellement agréable que, dans ma grande mansuétude, je suis passée outre. La suite sort en décembre, je serai au rendez-vous.



Commentaires

  1. Ça ne me faisait pas trop envie jusque-là, mais vu ton bon avis, je le note, je le testerai si j'ai l'occasion !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est vraiment très sympa, une chouette surprise pour ma part :)

      Supprimer

Publier un commentaire