lundi 9 juin 2014

Les Insoumis T2 - Le chemin de la vérité, Alexandra Bracken

Résumé :

Dans un futur proche, les adolescents ont été décimés par un virus inconnu, le NIAA. La plupart des survivants, dotés de pouvoirs psychiques incontrôlables, ont été parqués dans des camps. D'autres, regroupés dans la Ligue des enfants, luttent pour leur liberté.
Au sein de la Ligue, Ruby, capable de contrôler les esprits, se bat pour la fermeture des camps. Sa mission ? Retrouver une clé USB contenant des informations ultrasecrètes impliquant le gouvernement dans la propagation du virus.
Mais son pire ennemi est en elle, car ses pouvoirs grandissants pourraient bien prendre le pas sur sa raison. Et sur son humanité.


Avis :

Les événements du Chemin de la vérité se situent six mois après le premier tome des Insoumis. Ruby a été, malgré elle, enrôlée dans la Ligue des enfants. Loin de la jeune fille naïve rencontrée dans l’opus précédent, c’est maintenant une combattante aguerrie au danger, lucide sur son monde, que ce soit le gouvernement ou La ligue des enfants. Mais, malgré la pression qu’elle subit, elle arrive à garder la tête froide. Son but est toujours de voir les camps fermés, mais elle semble un peu seule dans sa quête. Pour l’instant, elle doit récupérer une clé USB contenant des informations de la plus haute importance sur le virus à l’origine de tous leurs maux.


Il aura fallu au lecteur français attendre un an avant d’avoir la suite de la saga. Le petit reproche que l’on peut faire à Alexandra Bracken, c’est d’avoir commencé son deuxième tome comme si le lecteur venait de refermer le premier. Aucun rappel pour resituer les personnages et l’action, le début du livre est donc un peu déstabilisant, j’ai eu l’impression d’être en terre inconnue. Et puis, petit à petit, les choses se mettent en place et le lecteur arrive à s’immerger dans l’intrigue. Intrigue menée tambour battant, pas le temps de souffler, la quête de Ruby n’attend pas. C’est aussi et surtout l’occasion de mieux découvrir les objectifs de La ligue des enfants, de Cole et Cate, et surtout d’en savoir davantage sur le mystérieux virus qui a provoqué l’apparition des pouvoirs psi. L’auteur n’a pas ménagé ses efforts, entre révélations et retournements de situations, les surprises sont nombreuses et, pour une fois, vraiment efficaces. Souvent on voit les choses arriver de loin, ici ce n’est pas le cas du tout. Les cinq cents et quelques pages se lisent d’une traite, Le chemin de la vérité est bien plus réussi que le premier tome, et j’ai hâte d’avoir la suite !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire