vendredi 13 juin 2014

Love Addict, Marianne Tran

Résumé :

Claire Carlson est américaine, trentenaire, abandonnée à Paris. Son riche mari s’est volatilisé, la laissant criblée de dettes. Alors que la situation semble désespérée, cette jolie blonde pétillante est engagée par un groupe de médias pour développer Love Addict, un site Internet dédié à l’amour.
Dès son arrivée, elle doit composer avec le directeur général, un bel homme froid à l’inquiétante réputation de séducteur. Jusqu’au jour où elle succombe et plonge dans une liaison passionnée qui lui fait découvrir Paris sous un jour très sensuel...
Mais voilà, Claire va devoir affronter la jalousie d’un puissant bienfaiteur, les manœuvres d’une ex-maîtresse et l’ombre menaçante du passé de son amant...
Entre sentiments, sexe et humour, une histoire qui vous laissera complètement Addict !


Avis :

Après avoir découvert que son mari, disparu dans la nature, étant en fait un escroc, Claire doit trouver un emploi pour subvenir à ses besoins. N’ayant comme expérience professionnelle que quelques mois en tant que serveuse et la tenue d’un blog, elle se voit embauchée dans un groupe de médias, grâce à la bienveillance du patron du groupe. Mais, lorsqu’elle rencontre le Directeur Général, ce dernier ne semble pas convaincu par le site qu’elle doit développer. Claire, elle, est littéralement envoûtée par cet homme inaccessible.


Premier roman de Marianne Tran, Love Addict n’est pas exempt de défauts, mais plaisant à lire. Présenté comme une romance érotique, le roman est plus que cela, puisqu’outre les découvertes sensuelles de l’héroïne, il est aussi question de jalousie et de trahisons, le tout dans le cadre du travail. Les personnages manquent pourtant de relief, les réactions des protagonistes principaux sont parfois difficiles à comprendre vu le contexte. Si Claire est attachante au départ, son manque de combativité et de maîtrise de sa propre vie m’a gênée. Frédéric est quant à lui insaisissable et maladroit, ce qui ne le rend que plus intéressant, mais j’aurais aimé en connaître davantage sur son passé. Il y a par contre de bonnes idées ; l’auteur sort des sentiers battus et propose des développements inédits à son intrigue. La narration est fluide et le roman se lit très vite, malgré quelques moments un peu lents qui cassent le rythme. Les passages sensuels ne sont jamais vulgaires, ce qui est un excellent point, et ne prennent pas le pas sur l’histoire en elle-même, ils la complètent. Love Addict est une lecture agréable, perfectible mais prometteuse, et Marianne Tran un auteur à suivre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire