mercredi 23 juillet 2014

Dis-moi qu'il y a un ouragan, Fabrice Émont

Résumé :

Nouvelle au lycée Camille-Claudel, Léa, 15 ans, se sent un peu perdue. Mais pour le cours d'arts visuels, des groupes se constituent. Chacun doit réaliser un court métrage avec son portable. Léa, la sauvage au grand cœur, se retrouve ainsi avec les parias de la classe : Moussa, le black zen protecteur qui lui a parlé en premier, Quentin, un grand maigre aux allures de vampire, Pauline, qui devient si belle quand elle chante, et Jennifer, la bombe qui se croit mieux que tout le monde et hypnotise tous les mecs, à commencer par Quentin...À sa façon, Léa, avec sa franchise, sa soif de justice et son envie d'aider les autres, va bouleverser la vie de chacun et trouver enfin celui à qui elle pourra confier son secret.


Avis :

Léa a quinze ans, a dû quitter précipitamment son ancien lycée et atterrit donc, en plein milieu d’année, dans une nouvelle classe. Très rapidement obligée de former une équipe pour un projet audiovisuel, la jeune fille va se retrouver… avec ceux dont personne n’a voulu lors de la constitution des groupes, ainsi que Jennifer, la plus populaire, punie par le prof et raccrochée au groupe des laissés pour compte. Avec son franc-parler et son dynamisme, Léa va réussir à donner un élan à ce groupe et à redonner sa place à chacun.


Ayant terminé dans le trio de tête du prix Gallimard, Dis-moi qu’il y a un ouragan est une histoire très rafraîchissante, pleine d’espoir, avec une vision très positive des adolescents et des messages tout aussi positifs comme l’entraide, la tolérance, le droit à la différence. Le petit groupe, emmené par Léa, est très attachant, et chaque membre à sa manière. Même la peste s’humanise au fil des pages, c’est dire ! Fabrice Émont donne un ton très juste à son roman, on n’est jamais dans la caricature, le langage est moderne et le style coule tout seul. J’ai vraiment passé un très agréable moment dans ce lycée, ça change des bluettes tiédasses ou des histoires surnaturelles, ça sonne vrai et redonne le sourire.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire