mardi 15 juillet 2014

Megan Chase T1 - Démons personnels, Stacia Kane

Résumé :

"Chers auditeurs, je suis Megan Chase, psychologue. Je suis là pour vous aider à tuer vos démons personnels." Jamais je n'aurais pensé être prise au sérieux en prononçant ces mots sur les ondes. Malheureusement, les démons existent bel et bien, et je suis apparemment l'une des seules à ne pas l'avoir remarqué. Aujourd'hui, nombreux sont ceux qui me prennent pour leur ennemie et cherchent à m'éliminer. Et ma célébrité nouvelle risque de leur faciliter la tâche... Comment devenir en une phrase la cible de toutes les haines ? Demandez-moi, je vous expliquerai !


Avis :

Megan Chase, psychothérapeute, est engagée pour animer une émission de radio. L’accroche publicitaire est aguicheuse ; la jeune femme peut chasser vos démons intimes. Sauf que les démons existent vraiment et prennent ces mots au pied de la lettre, la jeune femme devient donc potentiellement leur ennemi numéro 1. Désormais en danger, la jeune femme va pouvoir compter sur Greyson Dante, un mystérieux et très attirant « avocat » pour la guider dans cet univers surnaturel qu’elle découvre. D’autant que Megan a d’autres dons que sa grande capacité d’écoute et son empathie, des dons qui intéressent des personnes pas toujours bien intentionnées.

La lecture de Démons personnels est un vrai paradoxe parce que le roman n’est pas forcément génial ni original, pourtant j’ai eu du mal à le lâcher et je suis très fan alors que je sais qu’il est plein de défauts. Megan Chase, par exemple, est un personnage un peu mou, qui manque de personnalité, typiquement ce que je déteste mais je me suis attachée à elle. L’intrigue est quant à elle bien menée, un peu longue à démarrer mais riche en rebondissements et révélations, même si parfois un peu rapides pour ces dernières. Mais à côté de ça, le thème (les démons) change un peu, le roman est bourré d’humour et le sexe très secondaire, autant d’atouts qui m’ont fait passer outre les petits points négatifs et apprécier l’ensemble. La suite est d’ores et déjà en haut de ma PAL !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire