lundi 9 février 2015

Le dernier jardin T3 - Rupture, Lauren DeStefano

Résumé :

Une conclusion à couper le souffle de la trilogie Le Dernier jardin. Un style élégant et romantique Un regard terrifiant sur la société de demain L'heure tourne... Le vingtième anniversaire de Rhine approche... l'âge de sa mort annoncée. Après avoir enduré les pires tortures de la part de Vaughn, son geôlier, la jeune fille trouve un allié inattendu en la personne de son oncle par alliance. Elle se réfugie chez lui, avec la complicité de Cecily, sa sœur-épouse, et de Linden, son mari. Mais, alors que Rhine n'aspire qu'à trouver la paix, un secret de famille que ses parents n'ont jamais eu l'occasion de lui révéler explose, bousculant le peu de certitudes qui lui restait. Les implications de cette découverte remettent en cause l'avenir même de l'humanité...


Avis :

Rhine n’a qu’une idée en tête : retrouver son frère. C’est sur ce postulat que démarre Rupture, dernier tome de la trilogie de Lauren DeStefano. Le précédent opus était assez sombre malgré l’écriture poétique de l’auteur, celui-ci est bien fade et, même si la conclusion qu’il offre à la série est plus ou moins satisfaisante, sa lecture s’est avérée assez ennuyeuse.

On va donc suivre une Rhine affaiblie par les traitements dont elle a été l’objet dans Fugitive. Linden refuse de la croire quand elle incrimine Vaughn et Cecily doute aussi. Heureusement, la jeune fille va trouver un allié en la personne de Reed, le frère de son beau-père. Et à partir de là… ben pas grand-chose. Rhine est molle, fait figure de victime perpétuelle, s’enfuit, revient, repart, je n’ai pas trouvé son comportement très cohérent et elle m’a fatiguée. L’auteur prend son temps pour développer certains points comme le virus ou les parents de Rhine, trop peut-être, et puis accélère brutalement sur la fin, au moment où l’on pouvait s’attendre justement à une conclusion plus étayée. Rupture est donc une déception ; malgré la plume de l’auteur, l’intrigue est, à mon sens, mal équilibrée et parfois un peu brouillonne. Les personnages ne réussissent pas à retenir l’attention, à part peut-être Cecily qui se révèle dans cet opus. La chute est rude pour moi qui avais adoré le premier tome…


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire