mercredi 29 avril 2015

Les ombres du lac, Nora Roberts

Résumé :

Sebastian Donovan n’a pas seulement le courage et la générosité de ses ancêtres irlandais, il en a aussi la beauté ténébreuse. Et c’est bien ce qui irrite Mel Sutherland. Comment faire confiance à cet homme artiste et intuitif, en qui elle ne voit qu’un charlatan, elle si rationnelle, si pragmatique ? Malgré ses réserves, elle accepte pourtant de collaborer avec lui, dans le seul but de retrouver le bébé de sa meilleure amie, qui vient d’être enlevé. Pour suivre la trace du petit David, tous deux vont se faire passer pour un couple de riches bourgeois et séjourner dans une luxueuse villa sur les rives du lac Tahoe. Mais, dans ce cadre enchanteur, Mel craint d’échouer dans sa mission, tant le séduisant Irlandais la trouble, éveillant en elle une foule de sentiments inconnus – mélange incontrôlable d’exaspération et d’attirance extrême…


Avis :

Consultant pour la police, Sebastian Donovan a un don de vision qui l’aide à résoudre certains cas désespérés. Quand son chemin croise celui de Meg Sutherland pour retrouver l’enfant des amis de cette dernière, il se heurte à un mur de scepticisme et d’hostilité. Obligés de cohabiter pour les besoins de l’enquête, leurs sentiments vont peu à peu évoluer…

On retrouve ici les ingrédients chers à l’auteur : une enquête qui va mettre en relation deux êtres que tout oppose, qui vont commencer par se détester cordialement avant de se laisser aller aux sentiments qu’ils refoulaient. Un peu lassant comme schéma à force… Heureusement, l’enquête est agréable à suivre, les dons de vision de Sebastien apportant une petite touche de surnaturel bienvenue. Malgré tout, l’ensemble manque de profondeur, le lecteur est en droit d’attendre certaines réponses qui ne seront que survolées. L’ensemble se laisse lire, mais ce n’est pas le romantic suspense de l’année…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire