mercredi 21 octobre 2015

Qui es-tu Alaska ?, John Green

Résumé :

Miles Halter a seize ans mais n'a pas l'impression d'avoir vécu. Assoiffé d'expériences, il quitte le cocon familial pour le campus universitaire : ce sera le lieu de tous les possibles, de toutes les premières fois. Et de sa rencontre avec Alaska. La troublante, l'insaisissable Alaska Young, insoumise et fascinante.



Avis :

Nous découvrons Miles, un ado de seize ans, pas forcément bien dans sa peau, pas forcément à l’aise avec les autres non plus. Son départ en internat sera peut-être l’occasion pour qu’il déploie enfin ses ailes. Et effectivement, Miles s’ouvre à autrui, rencontre des gens et se lie à eux. Parmi eux se trouve la fascinante Alaska.

John Green, l’homme qui a du mal à faire des romans joyeux… Rapidement, le lecteur découvre qu’il y a un avant et un après. Connaissant l’auteur, on se doute qu’une terrible annonce sera faite dans le livre. En attendant, on suit l’épanouissement de Miles et sa relation avec Alaska, une jeune fille fantasque et mystérieuse qui attire tous les regards, féminins ou masculins. John Green dépeint une nouvelle fois (bien que ce soit son premier roman, chronologiquement parlant) le parcours initiatique d’adolescents confrontés à la dure réalité. Beaucoup d’émotions, du rire aux larmes dans Qui es-tu Alaska ?, qui plaira sans doute aux fans du papa de Nos étoiles contraires. J’y mettrai un bémol quand même, je trouve que l’auteur aborde toujours un peu la même problématique au final et que la construction de ses romans est toujours globalement la même, ce qui devient lassant. Cela dit, si ce genre de détails ne vous dérangent pas, n’hésitez pas.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire