lundi 9 novembre 2015

Ugly Love, Colleen Hoover

Résumé :

Quand Tate Collins rencontre Miles Archer, elle sait que ce n'est pas le coup de foudre. Et pour cause, le beau pilote n'a de temps que pour les aventures sans lendemain. Ils ne peuvent pourtant pas nier leur attraction mutuelle, aussi immédiate que brûlante. Alors pourquoi ne pas se laisser séduire, quand le sexe est si bon ? Pas d'attaches, simplement la passion... Leur arrangement semble parfait, tant que Tate accepte de respecter les deux règles de Miles : Pas de question sur le passé, Ne pas espérer de futur. Cependant, ils vont vite comprendre que le cœur ne suit pas d'autres règles que les siennes. L'amour, même quand il n'est pas une évidence, sera-t-il plus fort que leurs promesses ?



Avis :

Ugly Love est le quatrième roman que je lis de l’auteur. Jusque-là, je n’avais pas vraiment été convaincue : au mieux, j’avais trouvé ses histoires assez moyennes, voire complètement WTF pour l’une d’elles. Pourtant, je persévère au vu des critiques dithyrambiques autour de ses livres, non que je sois maso, mais moi aussi je veux avoir des papillons dans le ventre et soupirer de bonheur pendant ma lecture !

Ici, nous faisons la connaissance de Tate, une jeune infirmière qui poursuit ses études et va pour cela déménager chez son frère à San Francisco. Ce dernier est pilote de ligne, vit dans un immeuble où il y a plein de pilotes ligne, ses amis sont pilotes de ligne, c’est donc un pilote de ligne, Miles, qui va taper dans l’œil de sa petite sœur. Miles est beau, c’est un handicapé des sentiments, il sourit quand il se coince les doigts dans une porte, et pourtant Tate se liquéfie dès qu’elle le voit, allez comprendre…


La première partie voit un jeu de je-t-aime-moi-non-plus se mettre en place entre une Tate un peu con-con, qui était amoureuse en même pas vingt minutes, et un Miles goujat. Ils ne se promettent rien (humpf), Tate s’accommode de ça (humpf) et Miles n’éprouve rien pour elle (humpf). Alors, derrière le comportement du jeune homme se cache… se cache ? Un passé douloureux, oui c’est ça, un point pour la jeune fille au t-shirt rouge au fond de la salle ! L’auteur va le dévoiler peu à peu au lecteur en intégrant des chapitres se déroulant dans le passé, du point de vue de Miles. Après avoir checké suffisamment de clichés de romance, Colleen Hoover propose une seconde partie que j’ai trouvée plus fluide. La relation entre les personnages d’épanouit, ils font face à la réalité, Miles se prend en main, Tate arrête de se liquéfier, ouf. On a alors une jolie romance assez traditionnelle mais mignonne, le couple formé par Tate et Miles est attachant et attendrissant, le lecteur a envie de les voir réussir à bâtir une relation solide qui effacera les fantômes du passé. Cette seconde partie se lit très vite et efface les défauts de la première, faisant d’Ugly Love une lecture plaisante qui me réconcilie avec l'auteur.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire