lundi 7 décembre 2015

Aeternia T2 - L'envers du monde, Gabriel Katz

Résumé :

C'est l'heure du duel décisif entre les deux camps qui s'entre-déchirent pour la cité mère de Kyrenia. Deux champions vont s'affronter sur le sable de l'arène, un combat qui peut faire basculer le destin d'un peuple entier. Mais quelques heures à peine avant le coup de gong, le culte du Prophète a perdu son champion. Qui affrontera le Corbeau, redoutable gladiateur du Temple ? Déchirée par les luttes de pouvoir, la plus grande cité du monde est au bord de la guerre civile. Le culte millénaire de la Grand déesse, menacé par celui d'Ochin qui se répand comme un raz-de-marée, n'a plus qu'un recours : la violence.



Avis :

/// Attention, spoils sur le premier tome \\\

Le premier tome s’achevait sur la mort du gladiateur héros Leth Marek. L’auteur avait poignardé ses lecteurs en même temps que son personnage, les gentils ne sont pas censés mourir, on veut les voir triompher ! Il semblerait que Gabriel Katz s’en contrefiche, il faudra faire avec. Il va donc falloir redéfinir les positions des uns et des autres, Desmeon prend de l’ampleur et c’est sur lui que se centre cet opus. Ce personnage est drôle et attachant, le suivre est un vrai plaisir.

Violence, cynisme, politique et jeux de pouvoir, voilà le programme de L’envers du monde. Frissons, espoirs, peur, le lecteur passe par toute une gamme d’émotions au fil de sa lecture. L’auteur ne ménage pas ses efforts pour maintenir le rythme et la tension tout le long du roman. Sa plume fluide et vive fait merveille, le lecteur est complètement emporté dans cette histoire. Avec cette dernière partie de son diptyque, Gabriel Katz s’impose comme un auteur français de fantasy qui compte.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire