Accéder au contenu principal

Sélection

High Voltage, Karen Marie Moning

Résumé :
There is no action without consequence. Dani O’Malley was nine years old when the delusional, sadistic Rowena transformed her into a ruthless killer. Years later, Dani is tough and hardened, yet achingly vulnerable and fiercely compassionate, living alone by her own exacting code. Despite the scars on her body, and driven by deeper ones carved into her soul, no one is more committed to protecting Dublin. By day she ensures the safety of those she rescues, by night she hunts evil, dispensing justice swiftly and without mercy, determined to give to those she cares for the peace she has never known.
There is no power without price. When the Faerie Queen used the dangerously powerful Song of Making to heal the world from the damage done by the Hoar Frost King, catastrophic magic seeped deep into the earth, giving rise to horrifying, unforeseen consequences—and now deadly enemies plot in the darkness, preparing to enslave the human race and unleash an ancient reign of Hell on Earth.
Th…

Maximes et pensées de Tyrion Lannister, George RR Martin

Résumé :

George R.R. Martin ne s’en est jamais caché : de tous les personnages qu’il a créés dans la saga Le Trône de fer, Tyrion Lannister est son favori. Aussi brillant que menteur, doté d’une mauvaise foi à toute épreuve, mais aussi d’un cynisme qui peine à cacher une vraie tendresse, le « Lutin » ne peut laisser indifférent. Retrouvez les meilleurs de ses bons mots dans ce recueil illustré par Marc Simonetti.


Avis :


Ce recueil de pensées et maximes de Tyrion Lannister est à réserver aux fans de l’œuvre de GRR Martin, aux amoureux des bons mots du plus célèbre nain de Westeros ou aux collectionneurs d’objets-livres. Car oui, cet ouvrage est beau, couverture rigide matelassée et illustrations intérieures, la mise en page est soignée, on dirait un petit grimoire, il ne manque que les bords de pages irréguliers. Sauf que, si la forme est presque irréprochable, le fond laisse à désirer. Une phrase par page, deux les jours de chance, ça fait trop peu de contenu au final et c’est assez décevant. Il y avait quand même moyen de mieux faire avec un personnage aussi haut en couleurs. Si, comme moi, vous le trouvez en occasion, n’hésitez pas si vous aimez ce genre de livres. Sinon, la dépense n’en vaut pas la chandelle.

Commentaires