mardi 4 juillet 2017

Nos chemins de travers, Georgia Caldera

Résumé :

"Je m'étais juré que, s'il ne devait y en avoir qu'une parmi toutes les autres, ce serait elle. Et cependant, ce jour-là...". Depuis des années, Louis et Emma se côtoient sans vraiment se connaître. Au lycée, au centre équestre, et même à la fac, il est ce garçon populaire, star des concours et de sa promo, pour qui toutes les filles craquent en dépit de son arrogance. Timide et réservée, Emma, elle, n'a qu'un objectif : passer inaperçue. Leurs rapports se résument donc à une ignorance cordiale jusqu'au jour où Louis décide d'humilier publiquement la jeune femme. Mais un tragique accident va remettre les compteurs à zéro. Après avoir mordu la poussière, Louis se heurte à une solitude cruelle et inattendue, qui lui montre la réalité sous un tout autre jour. Emma sera-t-elle prête, elle aussi, à reconsidérer son jugement pour l'aider à se relever ?


Avis :

À la suite d’un pari stupide, Louis, un jeune homme arrogant et détestable, qui a pour habitude de traiter les femmes comme des déchets, se voit coupé de son monde. Obligé de remettre son univers, son mode de vie et lui-même en question, Louis va devoir supporter la présence d’Emma, qu’il a largement humiliée avant l’accident…

La trame est somme toute classique et j’avoue que, lorsque j’ai vu se profiler la romance, mon premier réflexe a été de me dire que jamais je ne pourrai y adhérer, Louis étant un personnage abominable qui mérite son sort et pour lequel on n’a franchement pas envie d’éprouver d’empathie. Et puis c’est sans compter sur la plume de Georgia Caldera et son habileté à gagner le cœur du lecteur grâce à cette jolie romance qui se déroule tout en douceur. Le personnage d’Emma est très attachant, trop gentille, trop complexée, fragile mais forte à la fois, tandis que Louis voit sa psychologie évoluer au fil des pages. Habituellement je ne suis pas fan des salauds en quête de rédemption, mais j’avoue m’être laissée amadouée au fur et à mesure. Leur histoire commence assez mal et les sentiments s’installent petit à petit, tout en douceur. Ici Georgia Caldera ne joue pas la carte de l’histoire sexy avec scènes hot à la clé, on est dans une romance toute en retenue. Sentiments et émotions sont au premier plan, et c’est diablement efficace en plus d’être rafraîchissant. On espère, on soupire, et cet élan de pudeur et de retenue, qui va à l’encontre de la tendance actuelle, est totalement bienvenu et permet de mettre encore plus en valeur la sensibilité de cette relation particulière.

J’ai vraiment été séduite par ce roman, qui, surprise, appelle un deuxième tome (mais pourquoi avoir fait ça ?!) qui ne sort qu’en janvier (mais pourquoi si loin ?!) et que je dévorerai en espérant qu’il soit de même qualité que celui-ci.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire