Accéder au contenu principal

Sélection

High Voltage, Karen Marie Moning

Résumé :
There is no action without consequence. Dani O’Malley was nine years old when the delusional, sadistic Rowena transformed her into a ruthless killer. Years later, Dani is tough and hardened, yet achingly vulnerable and fiercely compassionate, living alone by her own exacting code. Despite the scars on her body, and driven by deeper ones carved into her soul, no one is more committed to protecting Dublin. By day she ensures the safety of those she rescues, by night she hunts evil, dispensing justice swiftly and without mercy, determined to give to those she cares for the peace she has never known.
There is no power without price. When the Faerie Queen used the dangerously powerful Song of Making to heal the world from the damage done by the Hoar Frost King, catastrophic magic seeped deep into the earth, giving rise to horrifying, unforeseen consequences—and now deadly enemies plot in the darkness, preparing to enslave the human race and unleash an ancient reign of Hell on Earth.
Th…

Meg Corbyn T5 - Cartes ivoire, Anne Bishop


Résumé :

L'insurrection humaine a été brutalement réprimé par les Aînés, ces terra indigene plus sauvages et dangereux encore que leurs congénères des Enclos. Les humains qui ont survécu savent à présent qu'il faut craindre ce qui rôde dans les territoires interdits au-delà de leurs frontières. Heureusement, l'Enclos de Lakeside n'a subi que peu de dégâts grâce aux efforts de Simon, Meg et de la meute humaine. Mais l'arrivée du frère du lieutenant Montgomery, un vaurien prêt à tout pour s'enrichir aux dépens des autres, menace tout ce qu'ils ont accompli. Car si les Aînés, curieux face à ce nouveau type de prédateur, sont prêts à attendre qu'il commette de lui-même une erreur fatale, Meg a vu dans ses cartes l'ombre de la mort qui plane...


Avis :

Alors que la situation se stabilise peu à peu suite à l’insurrection, l’enclos de Lakeside est toujours le plus observé, notamment par les Aînés. Et l’arrivée du frère du lieutenant, une petite frappe (oui c’est moderne comme expression, cadeau), va mettre en péril l’équilibre fragile de l’enclos.

Cartes ivoire signe la fin de l’arc narratif avec Meg et Simon, et j’avoue que, même si j’ai bien aimé cet opus, j’aurais aimé quelque chose de plus flamboyant. Une nouvelle menace pèse sur Lakeside, une nouvelle fois humaine, et les humains et les autres vont devoir faire front commun pour la contenir. L’intrigue est bien menée, la famille du lieutenant Montgomery est à l’honneur, pas toujours de façon très reluisante. La relation entre Meg et Simon reste très en retenue, là on aurait sans doute souhaité plus de panache. Ce dernier tome est, pour moi, un peu en dessous du niveau de la série, et du coup c’est plus simple de quitter les protagonistes auxquels je l’étais pourtant tant attachée. Une fin de série en demi-teinte en ce qui me concerne.


Commentaires

  1. Ça me fait 2 tomes de retard, il va falloir que je rattrape ça !

    RépondreSupprimer
  2. Oui, comme ça ça fait une série de terminée ^^

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire