Alex Verus T1 - Destinée, Benedict Jacka

Résumé :

Alex Verus vit à Londres et il est devin. Il peut voir le futur comme une faisceau de probabilités. Pour le commun des mortels, c'est un don impressionnant. Mais pour les autres mages, c'est le bas de l'échelle des arts occultes. De toute façon, Alex a tourné le dos à cette confrérie. Trop de rivalités, de secrets, de complots, trop de morts...

Sa seule ambition est de mener une existence sans histoires, caché dans sa petite boutique d'accessoires pour magiciens amateurs. Dans l'arrière-salle, il continue à faire un peu de marché noir, c'est risqué mais le commerce des vrais objets magiques lui permet de payer le loyer. Quand une relique puissante échoue entre ses mains, il se retrouve la proie des forces auxquelles il avait essayé d'échapper, forcé de choisir un camp dans une bataille qui le dépasse.

Voir le futur n'est pas toujours drôle, surtout quand le sien semble à ce point compromis.


Avis :

Alex Verus est devin, un don magique très précieux qui peut attiser les convoitises (perso s'il pouvait le donner les numéros gagnants du prochain Euromillion… enfin voilà quoi…). C'est pour ça que le magicien se fait discret et vivote loin de ses pairs, préférant tenir une boutique que participer au monde occulte. Mais, parfois, votre destin vous échappe, et notre anti-héros se retrouve propulser dans une bataille entre clans de sorciers rivaux, ce qu'il a toujours redouté. Dès les premières pages Alex Verus nous rappelle Harry Dresden. La parenté est d'ailleurs assumée très rapidement par un clin d'œil au magicien de Chicago, mais celui de Londres a sa propre personnalité et son charme.

Ce premier tome est un vrai bonheur, et savoir qu'il y en a cinq actuellement traduits en est un second ! Destinée, tout en introduisant le monde magique et en nous familiarisant avec les arcanes de sa politique, nous plonge dans une histoire de relique, de complot et de faux-semblants dans lequel se retrouve plongé Alex, contre son gré. Aidé de son amie Luna, qui n'est pas magicienne mais dépositaire d'une malédiction familiale, il va devoir faire face aux clans de l'Ombre et de la Lumière, dont les frontières ne sont pas si distinctement définies en réalité. Et cette observation s'applique aussi aux personnages. Rien n'est manichéen dans ce roman, le personnage d'Alex en tête. Il n'est pas un "gentil" comme le sont traditionnellement les héros, il a sa part d'ombre, son passé. Même s'il essaye de tenir une certaine ligne de conduite, il peut toujours franchir la ligne blanche si, au final, le résultat l'y contraint. Drôle, touchant et un peu maladroit, c'est un personnage fin et intelligent qui est pour beaucoup dans mon engouement pour cette série d'urban fantasy que je vous invite à découvrir.




#DéfiCortex – Catégorie "Europe septentrionale"


Commentaires

  1. Une saga qui donne bien envie! J'adore l'univers de Dresden, la comparaison entre les deux donne encore plus envie.
    Le tome 6 sort en octobre prochain, tu as le temps de lires les autres d'ici la, c'est fort possible. De quoi se faire plaisir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour l'info, je ne savais pas pour le tome 6 !

      Supprimer
    2. De rien! J'ai vu cela via Livraddict du coup je me suis dit que j'allais préciser cela :)

      Supprimer

Publier un commentaire